Des scientifiques de l’université de Tel-Aviv ont participé à la découverte probable de la "particule divine "

Le boson de Higgs, clef de voûte de la compréhension de la structure de la matière pourrait bien avoir été découvert par les chercheurs du plus grand accélérateur de particules du monde à Genève.

higgs-boson580-330-300x170
Le doyen de la faculté des Sciences exactes de l’université de Tel-Aviv, le Prof. Yaron Oz ainsi que le Prof. Aaron Lévy de l’Ecole de Physique et d’Astronomie de l’université font partie de l’équipe internationale de chercheurs du CERN (Centre européen pourla Recherchenucléaire) qui a récemment annoncé la découverte d’une nouvelle particule qui pourrait bien être le fameux boson de Higgs ou « particule divine ».

Après des dizaines d’années de recherche, les chercheurs du CERN ont annoncé la découverte d’une nouvelle particule dont les caractéristiques semblent jusqu’à présent compatibles avec celles du boson de Higgs, connu sous son surnom de « particule divine », « chaînon manquant » pour expliquer l’organisation de l’univers. En effet, la juxtaposition avec le boson de Higgs, particule subatomique, confère une masse à certaines des particules élémentaires et non à d’autres. La juxtaposition du boson de Higgs avec l’électron, par exemple, confère une masse à ce dernier, à l’inverse du photon (particule élémentaire de la lumière) dépourvu de masse et qui se déplace pour cette raison à la vitesse de la lumière.

D’après le professeur Yaron Oz, il s’agit de la plus grande découverte scientifique de cette génération. La poursuite des recherches devrait pouvoir permettre de la confirmer dans le courant de l’année.

L’équipe de recherche internationale de Genève inclut des milliers de scientifiques de plusieurs dizaines de pays provenant de centaines d’universités dans le monde, dont le physicien Peter Higgs de l’université d’Edinburgh, qui dès 1964, avait postulé l’existence du boson qui porte son nom. Participent également à cette expérience des chercheurs du Technion et de l’Institut Weizman.