actualite

Aidez-les à accomplir leur vocation

Actualité

La nouvelle Ecole Internationale de l’Université de Tel-Aviv lutte contre le boycott d’Israël

L’Ecole Internationale de l’Université de Tel-Aviv, qui vient de recevoir un don de 18 millions de dollars de l’homme d’affaires et philanthrope israélo-australien Sir Frank Lowy, s’est donné pour but de proposer des programmes d’études universitaires de classe internationale et une expérience immersive en Israël, pour renforcer sa capacité à attirer davantage d’étudiants de qualité du monde entier, et à créer des liens de longue durée entre eux et l’Etat d’Israël. Ce faisant, elle contribuera à aider le pays à lutter contre son isolement croissant dans la communauté universitaire internationale.

Ecole internationaleL'hostilité contre Israël à l'ONU, en Europe et dans le monde islamique est plus flagrante et répandue que jamais. Les médias et réseaux sociaux du monde entier diffusent une désinformation permanente et sans vergogne sur l'État juif. La propagande anti-israélienne imprègne les campus universitaires nord-américains et britanniques, tout cela résultant principalement de l’action du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), campagne visant au boycott économique, académique, culturel et politique d’Israël.

Près de 2000 étudiants par an

L’Université de Tel-Aviv, l'établissement d'enseignement supérieur le plus populaire et le plus complet du pays, souhaite aider à la lutte contre l’isolement croissant d'Israël dans la communauté universitaire mondial, en renforçant ses capacités à attirer un plus grand nombre d’étudiants étrangers de qualité, juifs et non-juifs.

L’Ecole Internationale propose déjà actuellement plus de 20 programmes universitaires en anglais, dont un BA multidisciplinaire en collaboration avec l'Université Columbia, un nouveau BA international en gestion et sciences humaines et sociales et un programme de MBA en ligne, premier du genre en Israël. L’Université de Tel-Aviv accueille chaque année près de 2 000 étudiants de 100 pays différents, qui étudient des disciplines allant de l'ancien Israël à la sécurité et à la diplomatie, en passant par les neurosciences, l'entrepreneuriat et l'innovation. Plus de 30 000 anciens étudiants de l’UTA sont aujourd’hui dispersés dans le monde.

Les étudiants, qui bénéficient d’un large éventail de programmes d’études de niveau international à court et à long terme enseignés en anglais. Ils vivent une expérience sociale immersive exceptionnelle en Israël qui change leur vie au cours de laquelle ils socialisent avec leurs homologues d'Israël et de pays du monde entier à Tel Aviv, « la ville qui ne dort jamais ». Ils repartent enthousiasmés, forgeant une communauté forte et fière d'anciens élèves de l’UTA qui deviennent les meilleurs « ambassadeurs » d’Israël auprès de leurs amis et camarades auxquels ils peuvent offrir une image plus équilibrée du pays et de la région. Les liens créés avec l’Etat d’Israël sont durables et renforcent la portée, le prestige et l'impact académiques internationaux du pays.

Une stratégie de développement international

Pour accroitre encore cet impact, l’homme d’affaires et philanthrope israélo-australien Sir Frank Lowy a fait un don de 18 millions de dollars à l'Université de Tel-Aviv, dans le but de développer les activités de l'Ecole internationale, rebaptisée École internationale Lowy, à la mémoire de Shirley Lowy, son épouse. L’Ecole a été officiellement rebaptisée lors d’une cérémonie qui s’est déroulée le mardi 20 décembre 2022, en présence de Sir Frank et de sa famille.

sir Franck Lowy ariel poratCe don généreux permettra le développement de nouveaux programmes et initiatives internationales et locales, la création d’un fonds de bourses pour les étudiants internationaux de qualité à toutes les étapes de leurs études, y compris au niveau de la recherche, et d’un fonds pour financer les visites d'éminents universitaires de l’étranger. Il permettra également la construction d'un nouveau bâtiment pour l'École, situé au cœur du campus, qui ouvrira ses portes en 2025, sera certifié comme bâtiment vert et comportera un centre d'accueil interactif, un amphithéâtre extérieur, un espace étudiant et des salles de conférence.

La nouvelle Ecole internationale Lowy est au cœur de la stratégie internationale de l’Université de Tel-Aviv, qui s’est fixé comme objectif de renforcer sa collaboration internationale par le biais de liens au niveau de la recherche avec des institutions de premier plan, d’attirer des étudiants du monde entier et de fournir aux étudiants israéliens les outils dont ils ont besoin pour prospérer à l'ère de la mondialisation. Le réseau de partenaires développé par l’UTA dans le monde comprend actuellement plus de 280 institutions dans 46 pays, y compris des universités des États du Golfe et du Maroc, collaboration nouvelle et en pleine croissance, des universités de l'Ivy League aux États-Unis et des institutions universitaires de premier plan en Europe et en Asie.

Des fonds de bourses d'amitié internationale

« L'une des priorités principales de l'Université de Tel-Aviv est de devenir une université plus internationale, et ce don généreux de Sir Frank Lowy fait partie intégrante de la réalisation de cet objectif », a déclaré le Prof. Milette Shamir, Vice-Présidente de l’Université pour les relations internationales. « Il nous permettra de renforcer considérablement la réputation internationale de l'Université, d'attirer des centaines de chercheurs et d’étudiants de haut niveau du monde entier et de renforcer les liens de l’UTA avec les communautés dans le monde. Il entraînera une énorme transformation de l'impact mondial de l’Université de Tel-Aviv ».

Millette shamir Pour développer les possibilités de financement des étudiants étrangers, l’Université lance également un appel à don visant à créer des Fonds de bourses d'amitié internationale pour les étudiants étrangers qui satisfont aux critères d'éligibilité académique de l’UTA et démontrent un véritable désir de découvrir Israël. Les bénéficiaires se verront offrir des bourses d’un montant significatif, variant selon les programmes (MA, programmes semestriels ou annuels, programmes de premier cycle pluriannuels ou semestre d'été d'un mois).

Les bourses seront attribuées à des étudiants de pays du monde entier. Actuellement, près de 60% des étudiants internationaux de l’UTA viennent d'Amérique du Nord, 20% d'Europe, 10% d'Asie et 10% d'Amérique latine, d'Australie, d'Afrique et du Moyen-Orient.

En échange de leurs bourses, les récipiendaires seront encouragés à documenter leurs expériences d'étude dans les médias sociaux, par exemple par un blog ou un journal photo, et / ou en réalisant un article, un essai, un bulletin, un journal vidéo ou une exposition photo qui sera partagé avec la communauté de leur campus d'origine. Dans les deux cas, l'objectif sera de contribuer à améliorer l'image internationale d'Israël à travers les récits véridiques de leurs expériences à l’Université de Tel-Aviv en particulier et en Israël en général.

Pleins feux sur les destinataires

Voici l’exemple de deux étudiants boursiers de l’Ecole :  la canadienne Mikayla Daniel et le grec Athanosios Katskidis.

Mikayla DanielMikayla Daniel est sur le point de commencer sa deuxième année d'études dans le cadre du BA multidisiplinaire de TAU International. Elle est née dans une banlieue orthodoxe moderne d'Ontario, au Canada, où elle a grandi au sein de la communauté juive. Elle a fréquenté le Bnei Akiva où elle a été conseillère, puis responsable des médias sociaux. « Notre objectif était de renforcer les liens avec Israël tout en encourageant les jeunes à faire leur alyah », explique-t-elle. « Après des années passées à en parler et à en discuter avec les personnes qui vivaient autour de moi, il m’a semblé presque irréel de vivre à présent moi-même ma propre expérience en Israël ».

Athanosios Katskidis suit le programme de maîtrise en sécurité et diplomatie de TAU International. Il est originaire de Grèce où il a étudié les sciences sociales et politiques. Pendant son service national, il a servi dans la marine grecque. Ses intérêts de recherche portent sur l'histoire et la stratégie militaires, et il est venu à l’UTA « pour la grande expertise qu’elle propose en matière de sécurité, de renseignement et de diplomatie ; en fait, l’Université de Tel-Aviv est connue pour posséder l'un des meilleurs programmes d'études de sécurité au monde », explique-t-il.

« C'est la première fois que je viens en Israël, un pays qui combine cultures et traditions ; un lieu où les racines historiques et religieuses sont interconnectées », déclare Athanosios, qui n'est pas juif. Parallèlement à ses études à l’UTA, il fait des rencontres, des interviews et publie des posts sur les réseaux sociaux sur des personnalités historiques et contemporaines intéressantes, une passion qui a commencé en Grèce. « J'ai déjà interviewé plusieurs personnes impressionnantes ici, dont un survivant juif grec de l'Holocauste, deux anciens directeurs du Mossad et un ancien Premier ministre ».

Athanasios Katsikidis Moshe Haelion

 

Photos:

1. Des étudiants de l'Ecole internationale 

2. Le donateur Sir Frank Lowy (à droite) et le Prof. Ariel Porat, Président de l'Université de Tel-Aviv

 3. Le Prof. Milette shamir

4. Mikhayla Daniel

5. Athanasios  Katskidis avec le rescapé de la shoah Moshe Haelion

(Crédit: Université de Tel-Aviv)

 

FONDS DE SOUTIEN
Créé par l'Université de Tel-Aviv pour ses étudiants
Pour les aider, contactez-nous : 
En France: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 70 18 07 
En Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 72 51

Tous les articles

Chargeur rotatif