La synagogue Cymbalista de l’Université de Tel-Aviv a été classée comme monument historique par la mairie de Tel-Aviv

L’Université de Tel-Aviv est fière d’annoncer que la synagogue Cymbalista, construite en 1998, a été sélectionnée comme monument historique par la commission de conservation des bâtiments de la mairie de Tel-Aviv. C’est le plus « jeune » édifice à obtenir ce statut, qui témoigne de ses qualités, tant sur le plan architectural que par ses aspects sociaux, et assurera sa préservation future sous sa forme actuelle et sans modification.

Cymbalista drapeauLa synagogue et le Centre du patrimoine juif Cymbalista sont situés au cœur du campus. L’impressionnant bâtiment est composé d’une large base rectangulaire surmonté de deux tours identiques représentant un rouleau de la Torah. Il constitue un élément architectural marquant du campus et du paysage architectural israélien. Le Centre comprend plusieurs espaces, et tout d’abord une synagogue orthodoxe dans laquelle se déroulent des prières plusieurs fois par semaine, et qui peut être utilisé par le personnel de l’Université pour des cérémonies de mariage et de bar mitzvah. Il inclut également un beit midrash (centre d'étude des écritures juives) comprenant une bibliothèque, qui sert de salle d’études pour les étudiants et les enseignants, un auditorium spacieux, et un musée qui propose diverses expositions.

Créer un pont entre l’univers religieux et l’univers laïc dans la société israélienne

La construction a été commanditée par Norbert Cymbalista, promoteur immobilier suisse, philanthrope, membre du conseil d’administration de l’UTA, et son épouse Paulette. Il a été conçu pour combler l’écart entre les segments religieux et laïcs de la société israélienne, et entre les différents courants du judaïsme : orthodoxe, conservateur et réformé, dans un environnement universitaire.

cymbalista synagogue 580« Je suis ravi de ce nouveau statut, qui renforce ma décision de créer un espace dans un esprit de respect de la tradition, mais aussi dans l’idée que le dialogue et l'acceptation de différents points de vue sont essentiels pour le développement d'Israël comme société démocratique », a déclaré Norbert Cymbalista.

Norbert Cymbalista explique que les plans de construction initiaux du bâtiment comprenaient uniquement une synagogue. Mais, l'assassinat de l'ancien Premier ministre israélien Yitzhak Rabin par un juif israélien qui s’est déroulé à la même période a renforcé sa crainte selon laquelle le défi le plus dangereux auquel Israël est confronté est l’immense fossé entre les segments religieux et laïcs de sa population, qui, selon lui, pourrait déchirer le pays.

Par conséquent, Cymbalista a identifié l'opportunité de créer un centre complet, où ces deux réalités de la vie en Israël pourraient se rencontrer et s'engager dans un dialogue, dans le cadre d’un environnement universitaire. Aussi la conception du bâtiment a-t-elle été élargie pour presque doubler le plan original et inclure l’auditorium, le Beit Midrash et le musée.

« J’espère que le Centre continuera de servir de point d’activité focal et que je pourrais constater son impact sur les liens sociaux de mon vivant », a-t-il déclaré.

Un design innovant

« La synagogue et le centre du patrimoine juif Cymbalista sont situés au cœur du campus et représentent un symbole et un exemple d'unité communautaire », a déclaré le Président de l’Université de Tel-Aviv, le Prof. Ariel Porat. « Il reflète la nature libérale et pluraliste de notre Université. Je tiens à exprimer ma gratitude à Norbert Cymbalista, ami fidèle de l'Université de Tel-Aviv et de l'État d'Israël, pour sa contribution significative à la promotion de ces valeurs importantes sur le campus ». 

cymbalista scrth marioLe bâtiment a été conçu par l’architecte suisse de réputation mondiale Mario Botta. La couleur rougeâtre de son revêtement en briques provenant du massif des Dolomites en Italie, le rend visible de loin. Ses murs intérieurs sont en pierre jaunâtre de Toscane. La synagogue elle-même présente un design innovant, qui lui confère une atmosphère originale et unique, de même qu’à l’ensemble du bâtiment. Son Arche est en pierre d'onyx pakistanaise, son sol en granit noir du Zimbabwe, et un plafond en bois clair en provenance de Suisse.

Selon le Prof. Eran Neuman, Doyen de la Faculté des arts, le secret du charme de l’architecture de Botta réside précisément dans l’emploi de formes géométriques basiques, simples et familières. Un accent particulier est mis sur le contrôle de la lumière. Mario Botta a conçu des centaines de projets dans le monde entier, qu’il a marqué de son sceau personnel, créant un langage architectural international, utilisant des volumes de base, comme le prisme rectangulaire, le cube et le cylindre.

Une reconnaissance émouvante

« La synagogue Cymbalista est née de la conception phénoménologique de l'architecture qui s'est développée à partir des années 1960, cherchant à dévoiler la manière dont le bâtiment a été créé et construit, et offrant à ses visiteurs une expérience physique au-delà du visible », explique le Prof. Neuman. « On peut réellement observer comment le bâtiment a été construit d'un coup d'œil rapide, qui dévoile comment les briques ont été placées l’une sur l'autre. Botta ne recouvre pas les matériaux, ni à l’intérieur, ni à l’extérieur, laissant apparaitre la vérité de la construction du bâtiment. Les matériaux, briques et bois, sont exposés au regard. L’architecte cherche à créer une sensation physique forte chez le visiteur. Lorsque nous passons devant le bâtiment, ou y entrons, nous le percevons non seulement à travers nos yeux mais aussi à travers nos autres sens. La synagogue Cymbalista est un bâtiment important qui ajoute un apport considérable aux nombreux bâtiments majeurs du campus. La décision de la déclarer bâtiment historique est très importante et ajoute au statut spécial qu'elle a déjà », conclut-il.

Le Prof. Yair Lipshitz, Directeur du Centre a pour sa part, déclaré que : « Le nouveau statut du bâtiment est un immense honneur pour le Centre et une reconnaissance émouvante de son importance architecturale et culturelle. À bien des égards, le bâtiment est une réponse à la question de savoir ce que signifie promouvoir la culture juive au cœur de l'Université de Tel-Aviv. Sa fonctionnalité polyvalente permet une interaction complexe, dynamique et unique entre les différentes facettes de l’identité juive contemporaine. Le choix de classer cet édifice comme bâtiment historique assure la pérennité de la vision gravée dans ses pierres, et la vision d’une culture israélienne diversifiée, pluraliste et à plusieurs voix ».

cymbalista 2 2022

 

Photos:

1. et 4. Le Centre du patrimoine juif Cymbalista sur le campus de l'Université de tel-Aviv

2. La synagogue Cymbalista à l'intérieur du Centre

3. Esquisse de l'architecte Mario Botta

Crédit: Université de Tel-Aviv

 

FONDS DE SOUTIEN
Créé par l'Université de Tel-Aviv pour ses étudiants
Pour les aider, contactez-nous : 
En France: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 70 18 07 
En Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 67 80

Tous les articles