L’Université de Tel-Aviv inaugure le premier Centre de Laboratoires d'Innovation en Israël

L’Université de Tel-Aviv a lancé un Centre de Laboratoires d’innovation, qui s'associera à l'industrie dans le but de faire progresser des projets de recherche de pointe potentiellement applicables dans les 3 à 7 ans. Les laboratoires choisiront leurs sujets de recherche en consultation avec l'industrie et les services publics comme les hôpitaux, pour répondre à leurs besoins et difficultés sur le terrain. Les sociétés industrielles prendront en charge une part importante du financement des recherches, et bénéficieront en échange de droits protégés pour le développement des produits. Tous les acteurs, y compris l'université, les chercheurs et les partenaires industriels, recevront des droits d'utilisation des produits obtenus, sous licence non exclusive et non transférable. Ce modèle particulier permettra de surmonter l'un des obstacles majeurs au transfert des technologies du laboratoire à l’industrie.

Labo curiositéÀ ce stade, le centre dispose de six laboratoires : Reproduction Génétique - Biologie, Médecine, Ingénierie (Prof. Noam Shomron:), Le robot humain : animal, homme, machine (Dr. Goren Gordon),  Sciences urbaines : durabilité, environnement, alimentation (Prof. Tali Hatuka ), Économie computationnelle : information, intelligence artificielle et économie (Prof. Michal Feldman), Justice informatisée : droit, sciences des données, intelligence artificielle (Prof. Omri Yadlin) et Act-Play-Game (Dr. Sharon Aronson-Lehavi). D’autres laboratoires sont en construction, avec pour objectif d'adapter la recherche aux besoins de la communauté et de la société, de l'industrie et des institutions publiques.

En concertation avec l'industrie et les organismes publics

Pour la première fois dans une université israélienne, le choix des sujets de recherche se fera en concertation avec l'industrie et les organismes publics (par exemple les hôpitaux), qui présenteront les besoins et difficultés sur le terrain aux responsables des laboratoires, qui tenteront d’y apporter une solution scientifique globale et innovante en quelques années. Par exemple, une société industrielle pourra présenter une demande pour le développement d'une technologie photographique spécifique à des fins de diagnostic médical, ou pour la surveillance de contenu offensant sur Internet, et les chercheurs essaieront d’y fournir une solution appropriée basée sur des méthodes d'intelligence artificielle adaptées.

david mendlovicLa recherche appliquée et la recherche fondamentale traditionnelle fonctionnent selon deux modes d’action différents : la seconde est basée sur les centres d’intérêt des chercheurs, sans nécessairement penser aux besoins immédiats. Notons cependant que les recherches appliquées menées au Centre ne viendront pas au détriment de la recherche fondamentale d’un niveau exceptionnel réalisée aujourd’hui à l'UTA. La recherche fondamentale a été et restera l’activité fondamentale de l'Université, et constitue la base de la recherche appliquée. De plus, les chercheurs du nouveau centre continueront de faire partie intégrante de leurs Facultés « mères ».

Dans le cadre de son programme de travail pluriannuel, l'Université de Tel-Aviv a défini trois objectifs principaux :  renforcer sa composante internationale, encourager la pluridisciplinarité et intensifier ses relations avec l'industrie de pointe et la société. Le nouveau Centre s’inscrit dans cette triple perspective et combine ces trois pistes. De même, contrairement à la recherche fondamentale, qui se concentre traditionnellement sur une seule discipline, les études menées au nouveau Centre réuniront des experts d'un large éventail de domaines qui enrichiront les diverses dimensions des recherches sous différents angles, y compris les questions de conception, d'image de marque et l'accessibilité aux divers publics (aspects moins souvent abordés dans la recherche universitaire dans le passé).

Un modèle innovant de transfert direct de l'innovation du laboratoire à l'industrie

Par exemple, le Laboratoire de justice informatisée abordera des domaines dans lesquels le marché et le monde universitaire s'engagent rarement, tels que les systèmes d'amélioration de la démocratie, la gestion des fausses nouvelles, les relations entre le gouvernement et les citoyens, etc. Ce laboratoire accueillera des personnes de diverses disciplines, notamment des juristes, des psychologues, des ingénieurs logiciels, des spécialistes des médias, des politologues, des urbanistes, des concepteurs de villes intelligentes etc. Le projet, qui nécessite une approche multidisciplinaire, sera applicable dans un délai de 3 à 7 ans.

L'approche financière du Centre est basée sur la prise en charge par l'industrie d'une part importante du financement de la recherche, en tant qu’investissement sur l’avenir et sous forme de droits protégés de développement des produits. Le Centre appliquera également un modèle de réflexion non conventionnelle en matière de droits de la propriété intellectuelle, dans le cadre duquel tous les acteurs, y compris l'université, les chercheurs et les partenaires industriels, recevront des droits d'utilisation des produits, sous licence non exclusive et non transférable. Ce modèle particulier accélérera le processus de passage de l'innovation académique vers le monde pratique, et permettra de surmonter l'un des obstacles majeurs au transfert des technologies du laboratoire à l’industrie.

ariel porat 2« Les objectifs de l'Université de Tel-Aviv comprennent l'internationalité, la multidisciplinarité et le renforcement des liens avec les industries de pointe et la société », a déclaré le Président de l'Université de Tel-Aviv, le Prof. Ariel Porat. « Le Centre de Laboratoires d'innovation intégrera toutes les composantes de cette vision. En tant qu’université de recherche la plus grande et la plus diversifiée du pays, nous nous efforçons de faire en sorte que nos recherches innovantes profitent à la société en Israël et dans le monde. Le nouveau Centre est un moteur important qui traduira la recherche au plus haut niveau en pratique. Je suis heureux que des entreprises leaders aient décidé de faire confiance à notre nouveau modèle et de rejoindre le Centre en tant que membres partenaires ».

« Ce centre unique redéfinit l'interface de travail entre le monde universitaire et l'industrie », a déclaré le Prof. David Mendlovic de la Faculté d’ingénierie de l’UTA. « La liberté de création et d’innovation académique d'une part, et le désir de la concrétiser en applications pratiques de l'autre, ont conduit à l’établissement d’un Centre qui met l’accent sur la collaboration entre des laboratoires d'innovation dans une variété de domaines et entre divers acteurs tels que l'industrie, les hôpitaux et les institutions gouvernementales. Notre modèle de financement commercial unique ainsi que le choix de laboratoires d'innovation non conventionnels permettront une collaboration étroite entre les partenaires, qui relayeront l'innovation académique vers des acteurs qui la mettront en œuvre. Je suis fier d’appartenir à une université responsable d'une telle initiative ».

 

Photos:

1.  Le Dr. Goren Gordon et le laoratoire de "Robot humain"

2. Le Prof. David Mendlovic

3. Le Prof. Ariel Porat

(Crédit: Université de Tel-Aviv)

 

FONDS DE SOUTIEN D’URGENCE
Créé par l'Université de Tel-Aviv pour ses étudiants
Touchés de plein fouet par la crise économique due au Covid19, des milliers d’étudiants ont perdu leur emploi et ne peuvent plus subvenir à leurs besoins.
Pour les aider, contactez-nous : 
En France: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 70 18 07 
En Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 67 80

ISoutenir l'Université

Tous les articles