Google et l'Université de Tel-Aviv lancent un programme d’intelligence artificielle au service de la communauté

Google et l'Université de Tel-Aviv viennent de lancer un programme commun visant à promouvoir la recherche multidisciplinaire liée à l'intelligence artificielle sur des sujets susceptibles de bénéficier à la communauté et d'avoir un impact positif sur la société dans son ensemble (IA au service du bien social, en anglais ‘AI for Social Good’). Le programme, qui se déroulera dans le cadre du nouveau centre interdisciplinaire créé en février dernier à l'Université de Tel-Aviv sous la direction du Prof. Meir Feder de la Faculté d'ingénierie, a pour but de soutenir la recherche et les partenariats dans les domaines de l’intelligence artificielle et la science des données, susceptibles de faire progresser l'humanité sur les questions sociales à l'ordre du jour.

Matias Porat Feder MiloLors de la cérémonie de lancement du programme, qui s'est tenue récemment à l'Université de Tel-Aviv, ont été annoncées les dix propositions lauréates de l'appel d'offre commun de Google et de l'Université, sur 27 propositions soumises. Google en financera sept. Les projets retenus portent sur divers aspects de l'intelligence artificielle (IA) au service du bien social, entre autres dans les domaines de la zoologie, du génie électrique, de l'économie, des statistiques, des troubles de la communication, des études bibliques, des sciences de la terre, des sciences de l'informatique, de la sociologie et de l'anthropologie.

Collaboration entre chercheurs en IA et spécialistes des sciences humaines et sociales

Le Prof. Ariel Porat, Président de l'Université de Tel-Aviv, qui s'est fixé pour but de construire des « ponts » entre les différents domaines de connaissances enseignés à l'université, a commenté : « Je partage la vision du Prof. Yossi Matias selon laquelle cette collaboration des chercheurs en IA avec les spécialistes des sciences humaines et sociales profitera aux deux parties. Je suis heureux de ce partenariat avec Google, j'ai hâte d’en voir les fruits et espère même l’élargir dans l'avenir ».

« L'IA a déjà un impact significatif dans de nombreux domaines de nos vies », a déclaré pour sa part le Prof. Yossi Matias, Vice-Président de Google et PDG du Centre de recherche de Google en Israël. Nous sommes heureux de cette opportunité d'exploiter la puissance de l'IA pour le bien social et pour la science et de la possibilité donnée à Google de travailler sur des produits utiles et même vitaux, comme le projet mondial de prédiction des inondations, une technologie qui permet aux malentendants de passer des appels téléphoniques ainsi que des recherches possédant un potentiel réel pour aider à améliorer le diagnostic des maladies par l'intelligence artificielle ».

Le Prof. Matias a remercié le Prof. Porat et le Prof. Meir Feder ainsi que tous les partenaires du projet, insistant sur l’opportunité offerte d’établir des collaborations entre chercheurs et sur l’importance de créer des liens entre les différentes disciplines : « De nombreuses questions majeures et passionnantes dans des domaines divers et variés sont liés à l'intelligence artificielle et il existe des possibilités considérables de collaboration. L’établissement de liens entre différentes idées et approches peut produire de grandes choses ».

Former tous les étudiants de l'Université

Ce programme, qui se déroulera sur trois ans, comprendra également la mise en place d'un séminaire commun d'apprentissage automatique, dirigé conjointement par le Dr. Shimon (Moni) Shahar, du Centre d’intelligence artificielle de l’UTA, et le Dr. Debbie Cohen, du Centre de recherche de Google en Israël.

« La révolution de l'IA devrait affecter tous les domaines de la vie, de la recherche de médicaments et de la médecine personnalisée basée sur les données aux systèmes de défense et de sécurité, systèmes financiers, découvertes scientifiques, robotique et systèmes autonomes en passant par les questions sociales », souligne le Prof. Meir Feder. « De plus, la formation du capital humain est très importante dans ce domaine, et donc le centre fournira une éducation de base dans ces matières à tous les étudiants de l'Université de Tel-Aviv. L'UTA a la particularité de compter à la fois des scientifiques dans le domaine de l'intelligence artificielle et des sciences fondamentales, mais aussi des chercheurs qui utilisent l’IA dans le domaine des sciences humaines et sociales. Nous sommes heureux que Google ait décidé d'unir ses forces avec l'Université sur ce sujet important. Cette collaboration permettra d'utiliser la puissance inhérente à l'intelligence artificielle et la science des données pour la canaliser en faveur de la société ».

 

Sur la photo, de gauche à droite :

Le Prof. Yossi Matias, le Prof. Ariel Porat, le Prof. Meir Feder et le Prof. Tova Milo, Doyenne de la Faculté des sciences exactes (crédit : Université de Tel-Aviv)

 

FONDS DE SOUTIEN D’URGENCE

Créé par l'Université de Tel-Aviv pour ses étudiants
Touchés de plein fouet par la crise économique due au Covid19, des milliers d’étudiants ont perdu leur emploi et ne peuvent plus subvenir à leurs besoins.
Pour les aider, contactez-nous : 
En France: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 70 18 07 
En Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 67 80

Tous les articles