actualite

Actualité

Un professeur de l'Université de Tel-Aviv sauve son frère des terroristes

Le Prof. Yftach Gepner de la Faculté de médecine de l'Université de Tel-Aviv, a sauvé la vie de son frère blessé et échappé au feu des terroristes du Hamas pendant le massacre du 7 octobre, lorsque leur moshav a été pris d'assaut. Un des centaines d'épisodes d'héroïsme qui se sont déroulés en Israël pendant le shabbat maudit.

Yftach Gefner 580Lorsqu'au matin du 7 octobre, le Prof. Yftach Gepner a reçu un appel de son frère, Elad, pour venir l'aider à défendre leur moshav, il ne se doutait pas encore que celui-ci serait grièvement blessé et qu'il devrait le transporter d'urgence à l'hôpital sous le feu intense des terroristes du Hamas.

Ein HaBesor, le moshav du Prof. Gepner, est situé dans le sud du pays, à proximité de la Bande de Gaza. Au cours des mois qui ont précédé l'attaque, le moshav avait subi une série de vols de voitures, à la suite de quoi il avait été décidé d'augmenter les effectifs des services de sécurité de 12 à 78 personnes, qui ont été formées et rattachées à un réseau WhatsApp leur permettant de réagir sur un simple message pour aller  prendre position à la clôture périphérique du village en quelques minutes seulement. C'est ce qui a permis au moshav d'être prêt à se défendre lorsqu'il a été pris d'assaut par 30 à 50 terroristes motorisés et armés de fusils d'assaut, de grenades et de RPG, le matin du 7 octobre.

Elad faisait partie des services de sécurité ce matin-là, et a été parmi les premiers à défendre la clôture. Blessé par balle à l'épaule, il appelle son frère à l'aide. Les armes étant rares, celui-ci, le Prof. Gepner est arrivé au secours de son frère avec pour toute arme une pierre qu'il tenait à la main. Il réussit à faire monter Elad dans sa voiture, et à le faire asseoir sur la banquette arrière, puis tenta de rejoindre la route de sortie du village pour atteindre l'hôpital Soroka de Beer-Sheva. C'est alors qu'Elad et son frère se sont trouvés face à un spectacle d'horreur : 30 militants du Hamas entassés dans des camionnettes et des motos, leur tirant dessus alors qu'ils faisaient marche arrière. Sur les côtés de la route se trouvaient des voitures accidentées... et leurs conducteurs massacrés. « Il m'a fallu un moment pour réaliser ce que je voyais », a déclaré le Prof. Gepner lors d'une interview pour le journal télévisé de la chaine 12 israélienne.

Le Prof. Gepner a donc emprunté la route tandis que les terroristes leur tiraient dessus, et son frère a été de nouveau blessé. Avec beaucoup de chance et de courage, il a fait demi-tour et est revenu vers l'entrée du moshav où une ambulance l'attendait. Le chauffeur de l'ambulance a dû également braver les tirs du Hamas pour finalement emmener Elad à l'hôpital.

Elad est désormais dans un état stable et se rétablit bien. Lorsque la poussière des combats s'est dissipée, il est apparu que les équipes de sécurité renforcées du moshav Ein Habesor avaient réussi, avec seulement quatre mitrailleuses et quelques pistolets, à empêcher les terroristes de s'infiltrer dans le village. Seuls deux gardes, dont Elad, ont été blessés lors de la fusillade.

Le Prof. Gepner, qui dirige un laboratoire de science du sport, de l'exercice et de la santé à la Faculté de médecine de l'Université de Tel-Aviv et est membre de l'Institut  Sylvan Adams pour l'étude du sport de l'Université , est plus que jamais décidé à reconstruire son moshav : « Comme nos parents ont créé Ein HaBesor sur du sable en 1982 et en ont fait un endroit magnifique, nous en ferons une région encore plus belle, plus forte et plus sûre, et ce pour une bonne raison : nous n'avons pas d'autre choix. Notre région est le grenier à grains de l'Etat d'Israël, et nous nous relèverons plus forts pour avoir un pays dans lequel vivre en sécurité », a-t-il déclaré lors de l'interview.

 

FONDS D'URGENCE
de l'Université de Tel-Aviv
pour aider ses 6 000 étudiants et étudiantes mobilisés par Tsahal
et soutenir l'unité d'études sur le post-trauma de l'Ecole de psychologie
Contactez-nous : 
En France: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 70 18 07 
En Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 72 51

Tous les articles

Chargeur rotatif