actualite

Actualité

L'Université de Tel-Aviv ouvre un dispensaire national d'urgence de traumatologie et résilience pour les civils et les soldats

À la suite de la recrudescence massive des cas de troubles post-traumatiques due à l'attaque du 7 octobre par le Hamas et à la guerre, l’Université de Tel-Aviv a inauguré un dispensaire national d'urgence de traumatologie et résilience destiné aux soldats et aux victimes civiles. Il sera géré par le Centre National pour le traumatisme et la résilience de l'Université de Tel-Aviv, qui combine recherche, études spécialisées et traitements thérapeutiques dans le domaine du post-trauma et de la santé mentale.

yair bar haim ofir leviAu cours de l'année à venir, le dispensaire devrait traiter un grand nombre de réservistes et de civils atteints de post-trauma. Il recevra les patients adressés par le ministère de la Défense et le système d'Assurance social national (Bituach Leumi), mais aussi les particuliers qui le contacteront directement. Les thérapeutes du centre comptent parmi les meilleurs et les plus expérimentés du pays dans le domaine du post-trauma.

Un  traitement pour 50 shekels seulement

Le bâtiment destiné au Centre, au nom de Miriam et Moshe Shuster est en construction depuis environ un an et devait ouvrir ses portes en 2025; mais suite à la guerre, l'Université a décidé d'ouvrir sa branche thérapeutique immédiatement dans des locaux  temporaires qu'elle lui a alloué, afin d'apporter une réponse immédiate au plus grand nombre de patients possible, et d'aider le système de santé mentale israélien, qui, même avant la guerre, connaissait déjà des difficultés considérables pour répondre aux besoins de la population. Le traitement pour les civils qui s'y adresseront directement sera fourni contre un paiement symbolique de 50 shekels (environ 12 euros). La création du dispensaire a été rendue possible grâce à la générosité de nombreux donateurs, en Israël et dans le monde entier, en particulier Peter et Elaine Smaller.

Le dispensaire sera dirigé par le Dr. Ofir Levi, ancien commandant de l'unité pour les réactions au combat de Tsahal, qui a enseigné ces dernières années à l'École de travail social de l'Université de Tel-Aviv. Le Centre national lui-même sera dirigé par le Prof. Yair Bar-Haim de l'Ecole des sciences psychologiques de l'Université de Tel-Aviv.

post trauma 580 simulation batiment

Dans une première étape, le dispensaire fournira des traitements dont l'efficacité a été prouvée pour les adultes. En outre, il traitera les réservistes qui lui seront adressés par la Division de réadaptation du ministère de la Défense. Une fois le système de traitement pour adultes établi, une filière parallèle sera ouverte pour la prise en charge des enfants, des adolescents et des familles.

Aider plus plus possible de soldats et de civils atteints mentalement

« Jusqu'au 6 octobre, l'Université avait l'intention d'ouvrir un Centre national de traumatologie et de résilience dans environ deux ans. Mais les événements du 7 octobre nous ont convaincus d'avancer l'ouverture de sa branche thérapeutique et de la mettre en fonctionnement le plus rapidement possible », explique le Président de l'Université de Tel-Aviv, le Prof. Ariel Porat. « Malheureusement, le TSPT (trouble de stress post-traumatique) est devenu un fléau national en Israël. En tant qu'université, nous sommes conscients des besoins de la société israélienne, qui plus est, pendant la période la plus difficile que notre pays et notre peuple aient connu. Nous espérons pouvoir aider le plus possible les dizaines de milliers de soldats et de civils atteints mentalement à la suite du massacre et de la guerre. Je suis sûr que le centre de soins élargira ses activités dans les années à venir et apportera une contribution importante à l'État d'Israël. Sa création a été rendue possible grâce à la générosité des donateurs de l'Université du monde entier, en particulier la Fondation de la famille Smaller ».

« Immédiatement après le déclenchement de la guerre, lorsque les informations sur l'ampleur des victimes et du traumatisme ont commencé à s'accumuler, il s'est avéré qu'il fallait s'attendre à un grand nombre de cas post-traumatiques nécessitant des soins professionnels, fiables et à long terme », ajoute le Prof. Bar-Haim, directeur du Centre national pour les traumatismes et la résilience de l'Université de Tel-Aviv. « Les estimations parlent d'un minimum de 30 000 nouveaux cas de syndrome de stress post-traumatique et des maladies associées suite à la guerre. C'est pourquoi nous avons décidé de nous mobiliser pour cette mission nationale et d'exploiter l'infrastructure académique de l'université et ses vastes connaissances professionnelles dans le domaine du traitement du stress post-traumatique afin d'offrir un traitement fiable pour un grand nombre de personnes. Nous nous sommes tournés vers les meilleurs thérapeutes experts dans le domaine du post-trauma en Israël et à notre grande satisfaction, pratiquement tous ont accepté et ont rejoint l'équipe permanente du centre de soin. Celui-ci devrait être le leader dans son domaine en Israël car il est axé professionnellement sur le traitement des traumatismes mentaux et de la morbidité associée. Le personnel thérapeutique accompagnera les patients depuis le diagnostic initial jusqu'à la réussite des traitements proposés ».

ptsd soldier female560

« Ayant servi pendant 25 ans dans l'armée israélienne, dont près de 10 ans comme commandant de l'unité des réactions au combat, pendant et après la seconde guerre du Liban et au cours des opérations Plomb Durci (début 2009), Pilier de Défense (novembre 2012) et Bordure Protectrice (juillet-aout 2014), je sais que la clinique du Centre National de Traumatisme et de Résilience de l'UTA va représenter pour nous un grand défi professionnel en même temps qu'une mission dont le fondement est le désir et capacité de fournir les soins les meilleurs et les plus efficaces à ceux qui viennent à nous », a déclaré le Dr. Ofir Levi, directeur du dispensaire. « À cette fin, nous avons recruté des thérapeutes spécialisés dans le post-trauma avec de nombreuses années d'expérience dans le soin des différents traumatismes par diverses méthodes de traitement. En collaboration avec des cliniciens expérimentés professeurs à l'École des Sciences psychologiques et à l'École de Travail Social, nous avons formulé une politique de traitement adaptée aux différentes étapes de développement du traumatisme qui permettra d'apporter une réponse aux divers types de patients ».

 

Lien vers le site du Centre (hébreu)

 

Photos:

1. Le Prof. Yair Bar Haim (à gauche) et le Dr. Ofir Levi (Crédit: Université de Tel-Aviv)

2. Simulation du futur bâtiment du Centre (Crédit: Erez Shani Architects) 

 

FONDS D'URGENCE
de l'Université de Tel-Aviv
pour aider ses 6 000 étudiants et étudiantes mobilisés par Tsahal
et soutenir l'unité d'études sur le post-trauma de l'Ecole de psychologie
Contactez-nous : 
En France: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 70 18 07 
En Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 72 51

Tous les articles

Chargeur rotatif