Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Masterclass du grand violoniste français Renaud Capuçon pour les étudiants de l'Ecole de Musique de l'Université de Tel-Aviv

Le célèbre violoniste classique français Renaud Capuçon a tenu le 20 juin 2018 une masterclass exceptionnelle pour les étudiants de l'Ecole de Musique Buchman-Metha de l'Université de Tel-Aviv. Le cours, qui s'est déroulé à l'Auditorium Fredric Mann de Tel-Aviv, siège de l'Orchestre philarmonique d'Israël,  a été l'occasion pour trois étudiants parmi les plus doués de l'Ecole de bénéficier des critiques et des conseils du violoniste de réputation internationale qui s'est consacré entièrement à eux pendant plusieurs heures.

capucon4Au cours de la masterclass, Yuval Shem-Tov, élève du Prof. Hagai Shaham, accompagné au piano par Alona Milner, a interprété la sonate en sol majeur pour violon et piano de Maurice Ravel. Li Wangping, étudiant d'Eyal Kless, a joué le concerto en ré majeur pour violon (op.35) de Piotr Ilitch Tchaïkovski, accompagné au piano par Yulia Gurwitz, qui a également accompagné Galina Korenitz, étudiante de Janna Gendelman, dans son interprétation du concerto en ré majeur pour violon, op. 77 de Johann Brahms.

"Oubliez que vous êtes un violoniste"

Les étudiants ont tous trois fait preuve d'une grande maîtrise de leur art et de virtuosité, grandement appréciés par le musicien qui n'a cependant pas ménagé ses remarques et ses enseignements avec vie et humour, démontrant ses recommandations par sa propre interprétation, pour le grand bonheur du public présent dans la salle. Au-delà de la technique, il a essayé de leur faire vivre la musique corps et âme. "La musique française a la réputation de n'avoir qu'une seule 'couleur'. C'est faux. Elle a une infinité de tonalités. Il faut contraster votre interprétation", a-t-il indiqué au premier étudiant, à qui il a également conseillé de jouer en marchant pour se décontracter, de moins intellectualiser son jeu et de le libérer. "Il ne faut pas seulement jouer 'correct', il faut utiliser son imagination, sentir le 'blues' du compositeur, jouer plus énigmatique".

Capucon2"Lorsque vous êtes sur scène vous ne devez pas montrer votre travail mais seulement faire entendre l'œuvre", a-t-il expliqué à l'étudiant suivant, utilisant pour expliciter son propos la métaphore du cuisinier dans un restaurant: "Vous ne voulez pas savoir comment le cuisinier a préparé le poisson, mais seulement le déguster". "Oubliez que vous êtes un violoniste", a-t-il encore conseillé. "Qu'il ne reste que la musique". Il a également recommandé aux jeunes musiciens de ne pas 'forcer' pour obtenir de la puissance: "Plus on force plus on rapetisse le son au lieu de lui donner de l'amplitude".

Le travail avec la troisième étudiante est entré encore davantage dans les nuances d'une interprétation presque parfaite. "La musique de Brahms - vous devez rester 'à l'intérieur' et en explorer chaque recoin", lui a-t-il recommandé. Une fête et pour le public et une passionnante et inspirante expérience pour les étudiants.

La prochaine génération de musiciens

Né en 1976 à Chambéry, Renaud Capuçon a intégré le Conservatoire de musique de Paris à l'âge de 14 ans. Durant les années qui suivent il gagne de nombreux prix, étudie avec les violonistes allemands Thomas Brandis et Isaac Stern et obtient le Prix de l'Académie des Arts de Berlin. En 1997 il est invité par Claudio Abbado comme premier violon dans l'Orchestre des Jeunes Gustav Mahler où il reste pendant trois saisons. Puis il entreprend une brillante carrière de soliste, jouant entre autre avec l'Orchestre philarmonique de Berlin, l'Orchestre symphonique de Boston, l'Orchestre de Paris, l'Orchestre philarmonique de Radio France, l'Orchestre philarmonique de La Scala, l'Orchestre national de France, et l'Orchestre philarmonique d'Israël. En tant que chambriste il a joué entre autre avec Daniel Barenboïm, Hélène Grimaud, Nicholas Angelich, ainsi qu'avec son frère Gautier Capuçon. Renaud Capuçon a participé à de nombreux Festivals (Edimbourg, Salzbourg, Berlin, San Sébastian…) et est directeur artistique du Festival d'Aix-en Provence. Après avoir joué sur un Vuillaume, un Guadagnini, puis sur un Stradivarius, il s'est vu prêter par la Banque de Suisse Italienne BSI un Guarnerius, le « Panette » datant de 1737 et ayant appartenu à Isaac Stern. Il est depuis 2016 Chevalier de la légion d'honneur. En 2017 il a obtenu un disque d'or. Le 24 avril dernier, il rend un Prix prestigieux en Allemagne pour protester contre l'attribution de cette même récompense à des rappeurs aux textes antisémites.

Capucon1L'Ecole de musique Buchmann-Mehta qui a remplacé l'ancienne Académie de musique de l'UTA est une initiative conjointe de l'Université de Tel-Aviv et de l'Orchestre symphonique d'Israël. Elle forme la prochaine génération de musiciens israéliens et œuvre à leur promotion en Israël et dans le monde. Elle a entre autre développé un programme d'excellence qui comprend une centaine d'étudiants qui bénéficient d'une subvention entière de leurs études. Les principaux musiciens de l'orchestre philarmonique y enseignent et Zubin Mehta en est le président d'honneur. Sa création a été financée par la généreuse donation de l'homme d'affaires et philanthrope Joseph Buchmann, ami de longue date de l'Orchestre philarmonique et président adjoint du Conseil des Gouverneurs de l'Université de Tel-Aviv.

j'aime: