Mot du président

Message du président de l'Université de Tel-Aviv,
le Prof. Ariel Porat
 
mot du president

 
Chers Amis de l'Université de Tel-Aviv,

J'ai le privilège d'avoir été choisi à la tête d'une institution aussi prestigieuse que l'Université de Tel-Aviv. Mais ce n'est pas seulement un honneur, c'est aussi une grande responsabilité, envers le corps enseignant et le personnel administratif et technique, les étudiants, nos sympathisants du monde entier, et la société israélienne dans son ensemble. Je suis fier d'assumer cette charge.

Je souhaite tout d'abord exprimer mes sincères remerciements à mon prédécesseur, le Prof. Joseph Klafter, en mon nom et en celui de l'ensemble de la communauté de l'UTA, pour son énorme contribution au développement et à l'avancement de l'Université.

Il y a un peu moins de 40 ans, j'ai été admis à la Faculté de Droit de l'Université de Tel- Aviv. Je n'aurais jamais pensé alors que je deviendrais membre de son corps professoral, et encore moins son Président. Mais la vie ne se déroule pas toujours comme prévu. Je me suis rapidement retrouvé dans la filière d'accès direct au doctorat, puis à l'Université de Yale aux Etats-Unis pour des études postdoctorales. À mon retour de Yale, j'ai été accepté comme membre de la Faculté de Droit de l'UTA.

Bien que j'aie été captivé par la recherche et l'enseignement, je me suis vite rendu compte que je souhaitais avoir un impact supplémentaire sur la société également par d'autres moyens. Ce désir m'a motivé pour devenir Doyen de la Faculté de Droit. C'est cette même volonté qui m'a poussé, 17 ans plus tard, à déposer ma candidature au poste de Président de l'Université de Tel-Aviv.

Mon mandat de Doyen a représenté une période spéciale pour moi, car il m'a permis  entre autres, de découvrir pour la première fois ce qui se passe à l'Université au-delà du bâtiment en briques rouges de la Faculté de Droit. La grande diversité de disciplines enseignées à l'Université m'a fasciné. Aucune institution académique en Israël, et peu dans le monde, offrent une gamme aussi complète de disciplines que notre Université. J'ai découvert que bien souvent j'étais aussi intrigué de parler avec des chercheurs dont les domaines étaient très différents du mien, comme les sciences exactes et les sciences de la vie, qu'avec ceux dont les domaines de recherche étaient beaucoup plus proches, comme  les sciences humaines, les sciences sociales et les arts.

Après avoir appris que le comité de recherche m'avait recommandé pour être Président de l'Université, j'ai organisé des réunions avec les chefs de département et d'autres membres du corps professoral sur le campus. Ce fut pour moi une expérience fascinante: il n'y a rien que j'aime davantage que cette interaction avec nos merveilleux professeurs autour de leurs recherches.

En tant que président, je me trouve devant de nombreux défis. Certaines des questions que j'ai l'intention d'aborder dès le départ sont: le renforcement de l'aspect international de l'Université, la promotion de la recherche et l'enseignement interdisciplinaires sur le campus, une plus grande diversification du corps professoral et des étudiants, la création de relations à long terme avec les chercheurs israéliens à l'étranger, la poursuite des efforts visant à rendre le campus aussi favorable que possible pour les femmes et les minorités ethniques et nationales, l'amélioration de la position des sciences humaines, le renforcement des liens de l'Université avec l'économie et la société en général, et le renforcement de l'influence de l'Université sur le système de l'enseignement supérieur et le système éducatif dans son ensemble.

Autre objectif important que j'ai l'intention de promouvoir: l'amélioration de l'expérience d'apprentissage. Nous avons les meilleurs étudiants du pays et devons continuellement les stimuler. Entre autres, nous devons tendre à introduire de nouvelles technologies interactives dans chaque classe et développer l'apprentissage en ligne. Je crois en une approche combinée des études en ligne et de l'enseignement traditionnel en classe. Cette méthode hybride réduira le nombre d'heures de classe tout en permettant l'apprentissage en petits groupes.

L'une des missions les plus importantes à mes yeux d'un Président d'Université est d'assurer la liberté académique. Nous devons garantir l'expression d'une pensée libre et ouverte dans la recherche et l'enseignement, et je m'engage à défendre fermement cette liberté et à en sauvegarder les principes.

La fonction de Président d'université est le rôle de toute une vie, le plus grand défi auquel j'ai été confronté et je m'efforcerai de le relever au mieux de mes capacités. J'ai pleinement confiance en vous, mes amis et collègues, pour vous joindre à moi dans ce long et fascinant voyage que j'entreprends à présent.

 

Cordialement votre,

 

Prof. Ariel Porat