Une startup basée sur une technologie de l’Université de Tel-Aviv vient d’être valorisée à plus de 1.5 milliard de dollars

La startup StoreDot, qui a développé une batterie à charge ultra-rapide pour les véhicules électriques basée sur une technologie des Prof. Simon Litsyn et Gil Rosenman de l’Ecole de génie électrique de l’Université de Tel-Aviv, et du Prof. Ehud Gazit du Département d’ingénierie et science des matériaux, vient de lever près de 80 millions de dollars et est désormais valorisée à plus d’un milliard et demi de dollars, ce qui en fait une « licorne » (startup non cotée en bourse et non filiale d’un grand groupe, valorisée à plus d’un milliard de dollars).

electric car580 330Il s’agit d’un bond en avant significatif pour la startup basée à Herzliya, qui avait levé jusqu’à présent 130 millions de dollars, et dont la valeur était estimée, lors du dernier tour de table en 2017, à un demi-milliard de dollars. La société a l'intention de laisser le tour ouvert pour permettre la participation d’autres investisseurs stratégiques du domaine automobile, auprès desquels les nouvelles batteries sont encore en test.

Recharger une voiture électrique en cinq minutes

D’après le CEO de la société et l’un de ses fondateurs, Doron Myersdorf, la technologie de batterie « XFC-Energy », à recharge ultra-rapide, de Storedot permettra dans quelques années de recharger une voiture électrique en cinq minutes. En janvier de l’an dernier, la batterie a été testée avec succès sur des deux-roues électrique. « Tous les écosystèmes de véhicules dans le monde connaissent une révolution vers les véhicules électriques », explique Meirsdorf. « Il s’agit d’une opportunité immédiate, et nous bénéficions d’une grande influence et d’un marché potentiel énorme ». Selon lui, la levée de fonds actuelle va permettre à la startup d’envisager une introduction en bourse via SPAC ou de toute autre manière en fonction de la situation du marché.

Simon LitsynLa collecte de fonds actuelle était dirigée par le constructeur vietnamien de véhicules électriques VinFast du groupe Vingroup, la plus grande entreprise du Vietnam et l'un des principaux constructeurs automobiles d'Asie. La société chinoise Golden Energy, détenue par Eve Energy, qui produit désormais toutes les batteries de voitures Storedot, a également participé au tour de table.

La startup entend utiliser les capitaux levés pour renforcer ses capacités de production. Dans le cadre de l'accord d'investissement, la société vietnamienne à l’intention de créer une usine de production et de commencer à fabriquer les batteries électriques avec recharge rapide de la startup israélienne d'ici 2024 pour des véhicules destinés à être commercialisés en 2025. L'usine devrait atteindre une capacité de production de 300 000 batteries par an.

GilRosenmanCréée en 2012 par Doron Myersdorf, et les Prof. Shimon Litzin et Gil Rosenman de l’Université de Tel-Aviv, Storedot avait pensé tout d’abord destiner ses batteries au marché de la téléphone mobile, avant de se tourner vers le domaine automobile. Parmi les investisseurs de la société figurent Roman Abramovich, propriétaire de l'équipe de football britannique Chelsea, la famille Wertheimer, Samsung, TDK, le Singularity Fund de Moshe Hogeg, Glennrock de Leon Recanati et Mercedes-Daimler. Le géant britannique de l’énergie BP à l’intention de déployer dans l’avenir des postes de recharge rapide de la startup israélienne dans toutes ses stations d’essence.

La société compte actuellement 100 employés, en Israël et aux Etats-Unis.

 

Source : Ramot et le quotidien économique israélien Calcalist

 

Photos:

Le Prof. Simon Litsyn (à droite) et le Prof. Gil Rosenman (à gauche)

 

FONDS DE SOUTIEN D’URGENCE
Créé par l'Université de Tel-Aviv pour soutenir ses étudiants
Pour les aider, contactez-nous : 
En France: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 70 18 07
En Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 67 80 
 Soutenir l'Université