Sans l'implication des Etats-Unis la région deviendra plus dangereuse, selon un expert de l'Université de Tel-Aviv

Selon le Prof. Bruce Maddy-Weitzman, spécialiste de la politique du Moyen-Orient au Centre Moshe Dayan pour les études africaines et moyen-orientales de l'Université de Tel-Aviv, l'élection de Donald Trump pourrait présager une baisse de l'implication des Etats-Unis et un renforcement de la Russie dans la région, préjudiciables aux intérêts d'Israël.

Trump3"Personne dans la région ne sait comment les États-Unis vont se comporter, mais on présume que leur politique ne sera pas cohérente et donc, c'est 'chacun pour soi'.

"Les perceptions comptent pour beaucoup dans les relations internationales. Si l'on pense que les États-Unis ne feront pas une priorité du Moyen-Orient et de la stabilisation de la région, cela aura des conséquences. Qui sera l'allié des États-Unis, qui leur fera confiance et qui mettra ses œufs dans leur panier ? Je ne vois aucun des acteurs de la région le faire. Il y a bien Israël, mais je ne pense pas que quiconque en Israël ne sache non plus ce que cela signifie".

"Trump est peu susceptible de suivre l'engagement qu'il a pris durant sa campagne de déchirer l'accord sur le nucléaire signé avec l'Iran. Cependant, il pourrait être plus audacieux face à Téhéran, ce qui renforcerait les radicaux iraniens. Une détérioration de l'arrangement est possible".

Selon le Prof. Maddy-Weitzman : "La Jordanie a également des raisons de s'inquiéter de la victoire de Trump. S'il y a une escalade dans le conflit israélo-palestinien et que l'administration Trump soutient une posture israélienne de droite plus affirmée concernant Jérusalem, le Mont du Temple et les territoires de Judée Samarie/Cisjordanie cela aura un impact sur la Jordanie. L'opinion publique de ce pays est très sensible à ce qui se passe ici et cela pourrait menacer la monarchie jordanienne et la forcer à s'aligner derrière son opinion publique".

"Dans l'ensemble, la diminution de l'implication des États-Unis dans le cadre de l'administration Trump sera préjudiciable à la position d'Israël", affirme le Prof. Maddy-Weitzman. '' Si les États-Unis ne sont pas impliqués dans la région, l'équilibre du pouvoir sera affecté négativement. Le renforcement de l'influence russe et les efforts de l'Iran et de la Turquie pour projeter une image de puissance ne sont pas dans l'intérêt d'Israël. Les États-Unis ont un rôle à jouer dans le maintien d'un équilibre des forces permettant à Israël de prospérer et de survivre. Sans cet équilibre, la région deviendra plus dangereuse".

 

D'après une interview publiée sur le Jerusalem Post