Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Une forte majorité des nouvelles nominations à l’Université de Tel-Aviv sont des femmes

Une forte majorité des enseignants nommés à des postes de responsabilité académique à l’Université de Tel-Aviv à l’occasion de la rentrée universitaire sont des femmes, qui pour une grande partie d’entre elles remplacent des hommes dans ces fonctions.

Le Prof. Milette Shamir, vice-Présidente de l'UTA,

le Prof. Tova Milo Doyenne de la Faculté des Sciences exactes,

le Prof. Gali Cinamon, Doyenne de la Faculté des Sciences humaines

Montage

Le Prof. Milette Shamir de la Faculté des sciences humaines a été nommée Vice-présidente de l'UTA en remplacement du Prof. Raanan Rein. Parallèlement à ses recherches sur la culture aux États-Unis, qui est son domaine d'expertise, le Prof. Shamir a été à l’origine de diverses initiatives universitaires au fil de ses années à l’UTA. Elle a notamment créé une filière de premier cycle en études américaines (la seule du genre en Israël), puis cofondé le centre de recherche sur les Etats-Unis de l’UTA avec le soutien de Fulbright.

Le Prof. Tova Milo a été nommée Doyenne de la Faculté des sciences exactes, en remplacement du Prof. Michael Kribilevich. Le Prof. Milo est professeur titulaire à l'École d'informatique de l'UTA et détient la Chaire de gestion de l'information de la Faculté des sciences exactes. Elle a dirigé le Département des Sciences de l'informatique entre les années 2011 et 2014. En 2014, elle a été élue membre de l'Académie européenne des Sciences (Academia Europaea), et en 2016, sélectionnée comme l'une des onze chercheuses inspirantes de l'Université de Tel-Aviv. Elle a remporté de nombreux prix et récompenses, entre autres le prix Weizmann pour les sciences exactes en 2017.

Le Prof. Rachel Gali Cinamon est la nouvelle Doyenne de la Faculté des Lettres et sciences humaines, en remplacement du Prof. Leo Corry, qui a occcupé ce poste pendant cinq ans. Le Prof. Cinnamon est Directrice de l'Ecole d'éducation depuis deux ans. Elle prendra ses fonctions de Doyenne le 1er octobre 2020.

millet shamir croppedLe Prof. Alma Cohen a été nommée Directrice de l'Ecole d'Economie. Elle remplacera le Prof. Ran Spiegler à ce poste. Le Prof. Cohen est titulaire d'un BA en mathématiques et d'un MA en administration des affaires de l'Université de Tel-Aviv, ainsi que d'un doctorat en économie de l'Université Harvard. Elle a rejoint le corps enseignant de l'Ecole d'Economie de l'UTA en 2006.

Le Prof. Adriana Kemp a été nommée Directrice de l'École d'études sociales et politiques de l'Université de Tel-Aviv. Elle remplace à ce poste le Prof. Itai Sened. Le Prof. Adriana Kemp a été Directrice du Département de sociologie et d'anthropologie de l'Université de Tel-Aviv. Elle a reçu à plusieurs reprises le titre d’ « enseignante exceptionnelle». Le Prof. Kemp est une chercheuse de renommée internationale dans le domaine des migrations de la main-d'œuvre mondiale, et ses recherches ont été publiées sur les plateformes les plus importantes dans cette discipline. Elle a été coprésidente de l'Association pour les droits civils en Israël entre les années 2010 et 2014. Elle a en outre créé la filière de maîtrise en sociologie des organisations de changement social et a fait partie de l’équipe fondatrice du programme international sur les migrations et les politiques mondiales de migrations, programme unique en son genre en Israël, destinés aux étudiants israéliens et étrangers.

Le Prof. Hanna Lerner a été nommée Directrice de l'École de science politique, gouvernement et relations internationales en remplacement du Prof. Yossi Shein. Le Prof. Lerner est professeur en chaire à l'École. Elle a obtenu son doctorat à l'Université Columbia de New York, et a été chercheuse invitée à l'Université de Princeton, à l'Université du Massachusetts, à l’Amherst College et à l'Institut pour les études avancées de l'Université de Bielefeld en Allemagne.

Le Prof. Fadia Nasser Abu Alhija a été nommée Directrice de l'École d'éducation. Elle remplacera le Prof. Rachel Gali Cinamon. Le Prof. Nasser Abu Alhija est professeur en chaire à l'École d'éducation, après avoir été Directrice du Département de la planification des études et de l'enseignement et, l'an dernier, Directrice du Département des politiques de l'éducation. Elle a été élue deux fois « enseignante exceptionnelle de l’université » et en 2016, enseignante exceptionnelle de l'École d'éducation et parmi les 11 chercheurses inspirantes de l'Université. Elle a été membre du Conseil de l'enseignement supérieur entre les années 2012 et 2015.

Le Prof. Einat Peled a été nommée Directrice de l’Ecole de travail social, en remplacement du Prof. Idit Weiss-Gal. Le Prof. Einat Peled est professeur en chaire à l'École, spécialisée dans les études de genre dans le domaine du travail social. Elle a été Directrice de l'Ecole entre les années 2016 et 2020. Parallèlement à ses recherches, le Prof. Peled est active dans la lutte contre la violence envers les femmes et leur exploitation. Elle a occupé pendant environ une décennie la présidence de l'Association Women's Spirit pour la promotion de l'indépendance économique des femmes victimes de la violence.

nava ratzon croppedLe Prof. Nava Ratzon a été nommé Directrice de l'École des professions de la santé. Elle remplacera le Prof. Liat Kishon-Rabin. Elle est professeur titulaire et chercheuse au Département d'ergothérapie de l'Ecole. Parmi ses autres postes, le Prof. Ratzon a occupé de 2016 à 2020 la présidence du Conseil pour la promotion des femmes dans les sciences et la technologie du Ministère de la Science et de la Technologie. Le Prof. Ratzon est une militante sociale, spécialiste du développement de programmes d'intervention communautaire et de la recherche sur les communautés nécessiteuses comme les enfants d'immigrants d'Éthiopie, les enfants de travailleurs étrangers, les étudiants handicapés et autres. Dans le cadre de ses activités publiques, le Prof. Ratzon est membre du Conseil consultatif du Ministère de la Santé pour la réadaptation et du Comité consultatif du Ministère de la Santé et du Ministère du Travail et du Bien-être pour la santé des travailleurs.

Le Prof. Ruth Ronen a été nommé Directrice de l'École de philosophie, linguistique et études des sciences. Elle remplacera le Prof. Yossi Schwartz. Le Prof. Ruth Ronen a été chef du Département de philosophie, où est professeur titulaire depuis 2007. Ses domaines d'études comprennent la philosophie et la psychanalyse de la pensée, ainsi que la philosophie de l'art et de l'esthétique contemporains.

 

Photos:

1. De gauche à droite et de haut en bas: Le Prof. Adriana Kemp, le Prof. alma Cohen, le Prof. Einat Peled, le Prof. FAdia Abu Alhija, le Prof. Gali Cinamon et le Prof. Hanna Lerner (Crédit: Université de Tel-Aviv)

2. Le Prof. Milette Shamir (Crédit: Université de Tel-Aviv)

3. Le Prof. Nava Ratzon. (Crédit: Université de Tel-Aviv).

 

FONDS DE SOUTIEN D’URGENCE


Créé par l'Université de Tel-Aviv pour ses étudiants

Touchés de plein fouet par la crise économique due au Covid19, des milliers d’étudiants ont perdu leur emploi et ne peuvent plus subvenir à leurs besoins.

Pour les aider, contactez-nous : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 18 07 ou en Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 67 80

L'Université de Tel-Aviv et le groupe Electra ont remporté un appel d'offres du ministère de la Défense pour la création d’un laboratoire de dépistage du corona

L'Université de Tel-Aviv et le groupe Electra ont remporté un appel d'offres du ministère de la Défense pour établir un laboratoire à la pointe de la technologie pour le dépistage du coronavirus. Le nouveau dispositif sera construit dans le sud d’Israël par la société Electra et opéré par une équipe de l’Université de Tel-Aviv. Il réalisera entre 300 000 et 700 000 tests en six mois, soit jusqu'à 10 000 tests corona par jour. Les deux partenaires ont remporté l’appel d’offre en raison des connaissances et de l'expérience qu’ils ont acquises jusqu’à présent dans le cadre de l'effort national pour endiguer l'épidémie.

Labo corona 2L'offre a été formulée conformément aux objectifs du ministère de la Santé dans le cadre de l'effort national pour briser les chaines de contamination.

Le laboratoire sera géré par des chercheurs de la Faculté de médecine de l’université, des spécialistes et du personnel expérimenté des laboratoires, de même que des étudiants de deuxième cycle, des doctorants et des post-doctorants.

Vaincre le coronavirus

La collaboration entre l'Université de Tel-Aviv et le groupe Electra a débuté dès l'éclosion de la première vague de l'épidémie, avec la mise en place, en un temps record de 10 jours, d’un laboratoire fournissant des services au ministère de la Santé, puis de trois autres laboratoires de tests corona.

A l'Université de Tel-Aviv, on souligne que: « Le corona cause des dommages économiques et sociaux insupportables et, en temps de crise, il est de notre devoir en tant qu'université de premier plan en Israël d'exploiter toutes nos capacités professionnelles et scientifiques pour venir en aide à l'État et à la communauté. L’UTA dispose de la main-d'œuvre la plus qualifiée pour cette mission, et nous sommes convaincus qu'en joignant nos efforts, nous parviendrons à vaincre le virus et à remettre la vie en Israël sur ses rails ».

La direction du groupe Electra a déclaré pour sa part : « Depuis le début de la crise du coronavirus, Electra a mis en place des complexes médicaux spécialisés pour le traitement des patients atteints de la maladie, dans les hôpitaux Sheba et Beilinson, ainsi que des laboratoires de test, pour une valeur totale de dizaines de millions de shekels. Le groupe est fier de collaborer avec l'Université de Tel-Aviv sur cet important projet et de mettre en pratique les vastes connaissances professionnelles qu'il a accumulées au fil des ans au profit du peuple d'Israël et pour l'éradication de l'épidémie ».

 

Photo :

Le laboratoire de dépistage du corona établi sur le campus de l'Université de Tel-Aviv en avril dernier (crédit: université de Tel-Aviv)

 

FONDS DE SOUTIEN D’URGENCE


Créé par l'Université de Tel-Aviv pour ses étudiants

Touchés de plein fouet par la crise économique due au Covid19, des milliers d’étudiants ont perdu leur emploi et ne peuvent plus subvenir à leurs besoins.

Pour les aider, contactez-nous : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 18 07 ou en Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 67 80

Google et l’Université de Tel-Aviv luttent ensemble contre le coronavirus

Le Centre d'Intelligence artificielle (IA) et de science des données de l’Université de Tel-Aviv a remporté une subvention concurrentielle de la Fondation Google.org pour développer un modèle à haute résolution de la propagation du coronavirus (covid19), qui sera utilisé pour planifier et tester des méthodes pour endiguer l’épidémie. La contribution de Google prend place dans le cadre de sa stratégie pour contribuer à l’éradication de la pandémie, et des efforts continus de l’Université de Tel-Aviv pour lutter contre le Covid-19.

Meir Feder 580 0La Fondation Google, dont le but est de financer les idées basées sur la science des données pour faire face aux grands défis de l'humanité. Cette décision fait partie d'une série de mesures prises par Google pour contribuer à l'éradication de l'épidémie au niveau mondial, en lien avec son programme de valorisation de la recherche en IA au profit de la communauté (AI for Social Good), dont l'un des dirigeants est le Prof. Yossi Matias, Vice-Président de Google et PDG du centre de recherche et de développement de Google en Israël. Le centre israélien de R&D de Google joue un rôle important dans ses efforts liés à la lutte contre le coronavirus et le maintien de la sécurité et la sûreté de la population mondiale en situation de crise et de catastrophes naturelles comme les inondations, les tremblements de terre et les incendies géants.

Construction d'un modèle de propagation de l'épidémie 

Le Centre pour l'Intelligence artificielle et la Science des données de l'Université de Tel-Aviv utilise des techniques d'intelligence artificielle et des méthodes statistiques avancées. A l'aide de données provenant des ministères (de la Santé, des Transports et autres), et du Bureau central des statistiques d'Israël, les chercheurs ont l'intention de construire un modèle précis à haute résolution de la propagation du Covid19, et d'examiner différentes méthodes en utilisant ce modèle pour planifier et tester l'impact des mesures d'endiguement de l'épidémie.

Le projet interdisciplinaire intègre des chercheurs des Écoles de santé publique, de statistiques, d'informatique et de génie électrique ainsi que des chercheurs du Centre Gertner de l'université pour la recherche en épidémiologie.

« L'Université de Tel-Aviv est fière que la société Google ai décidé d'accorder au Centre cette subvention importante en faveur du développement de la recherche sur le coronavirus en Israël », a déclaré le Prof. Meir Feder, Directeur du Centre pour l'intelligence artificielle et la science des données. « Cette contribution aidera au développement d'outils pour la planification et l'examen de l'impact des diverses mesures sur la propagation de l'épidémie basés sur l'intelligence artificielle et l'apprentissage par renforcement (Reinforcement Learning). Les résultats de ces recherches aideront les décideurs à déterminer une politique pour endiguer l'épidémie ».

 

Photo:

Le Prof. Meir Feder (Crédit: autorisation de l'Université de Tel-Aviv)

 

FONDS DE SOUTIEN D’URGENCE


Créé par l'Université de Tel-Aviv pour ses étudiants

Touchés de plein fouet par la crise économique due au Covid19, des milliers d’étudiants ont perdu leur emploi et ne peuvent plus subvenir à leurs besoins.

Pour les aider, contactez-nous : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 18 07 ou en Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 67 80

Donation exceptionnelle pour le développement d’un vaccin contre le coronavirus à l'Université de Tel-Aviv

Un don de 400 000 dollars (1,36 million de shekels) a été octroyé à l’Ecole Shmunis pour la recherche biomédicale et le cancer de l'Université de Tel-Aviv pour financer la recherche dirigée par le Prof. Johnny Gershoni, qui a pour but de cibler le point faible du virus et de l’empêcher de se lier à la surface des cellules pulmonaires. La contribution augmentera considérablement le rythme de la recherche de l’université pour vaincre le coronavirus.

Jonathan GershoniNewLa donation fait partie d'une initiative privée de 5 millions de dollars qui vise à soutenir des programmes de recherche dans les principales institutions universitaires du monde œuvrant pour traitement et le développement d’un vaccin contre le coronavirus. La donation à l'Université de Tel-Aviv est le résultat d'un processus concurrentiel et reflète la grande estime du donateur pour le programme de recherche de l'université.

L'aboutissement de 30 ans de recherche

« La publication du génome du SRAS CoV2 le 9 janvier a lancé la course au développement du vaccin contre le coronavirus », explique le Prof. Johnny Gershoni, chercheur principal et expert reconnu dans le domaine des agents pathogènes viraux. « Des dizaines de vaccins potentiels ont entamé leur phase d’essais cliniques et les entreprises leaders dans cette course recrutent déjà activement des volontaires dans le monde entier pour la 3ème phase des tests d'efficacité du vaccin. Toutes les tentatives incluent la protéine Spike (à pointes) comme partie active du vaccin. Il s’agit d’une protéine relativement grosse, composée de 1 200 acides aminés, organisés par groupes de trois qui donnent au virus sa forme de couronne.

La protéine Spike possède une variété de composants conçus pour embrouiller notre système immunitaire et réduire les chances de localiser le point faible du virus, qui est son site de liaison au récepteur de la cellule humaine (RBM). Pour que le virus nous infecte efficacement et provoque la maladie du corona, il doit d'abord se lier à une protéine spécifique, le récepteur ACE2, qui se trouve sur nos cellules pulmonaires. Pour ce faire, le RBM, qui est une structure petite mais très complexe, doit localiser cette protéine, s'y lier et créer le lien qui permet l'infection. Un vaccin ciblé spécifiquement sur le RBM devrait offrir une protection maximale contre le SRAS CoV2 en activant notre système immunitaire le plus efficacement possible ».

GERSHONI LAB TEAM 580« Nous avons développé une nouvelle technologie brevetée qui permet d'isoler le RBM du reste de la protéine Spike de manière ponctuelle. Cette donation permettra d’augmenter considérablement nos efforts pour produire un vaccin hautement ciblé, puissant et, surtout, sûr », a ajouté le Prof. Gershoni.

« L’étude de l’UTA est basée sur plus de 30 années de recherche sur les interactions entre les virus à ARN avec leurs récepteurs et la réaction immunitaire contre eux », explique le Prof. Tal Pupko, Directrice de l'Ecole Shmunis de l'Université de Tel-Aviv. Cette contribution augmentera considérablement le rythme de la recherche pour vaincre le coronavirus. L’Université de Tel-Aviv est particulièrement fière d’avoir été inclue dans cette importante initiative ».

 

Photos:

1. Le Prof. Jonathan Gershoni (Crédit: autorisation de l'Université de Tel-Aviv).

2. Le Prof. Gershoni et son équipe (Crédit: Moshe Bedarshi)

 

FONDS DE SOUTIEN D’URGENCE


Créé par l'Université de Tel-Aviv pour ses étudiants

Touchés de plein fouet par la crise économique due au Covid19, des milliers d’étudiants ont perdu leur emploi et ne peuvent plus subvenir à leurs besoins.

Pour les aider, contactez-nous : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 18 07 ou en Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 67 80

L'Université de Tel-Aviv 1ère en Israël et 191ème au monde en 2021 selon le Times

L'Université de Tel Aviv se classe au 191e rang du classement du Times pour 2021, ce qui la place dans les 12,5% premières universités classées et dans le pourcentage de tête parmi toutes les institutions. Comme point de comparaison, il existe plus de 26 000 établissements d'enseignement supérieur dans le monde, dont 1 527 sont classés par le Times. L’UTA est la seule université israélienne dans la liste des 200 meilleures au monde.

Classement TimesLe classement du Times est considéré comme l'un des plus importants classements internationaux. Il comprend cinq composantes principales subdivisées en sous-thèmes : la recherche (30% du score global), l'enseignement (30%), l'impact des citations (30%), l'internationalité (7,5%) et les revenus de l'industrie par membre du corps professoral (2,5%). L'Université de Tel-Aviv a obtenu ses scores les plus élevés dans les composantes des citations et de la recherche.

Cette position de leader de l'Université de Tel-Aviv en Israël rejoint celle qu’elle a déjà obtenu dans d'autres classements internationaux, où elle se place également au premier rang en Israël: le classement de Taiwan pour 2020 (138e place dans le monde), le classement Webometrics pour 2019 (157e au monde) et le classement US News pour 2019 (174e dans le monde).

 

FONDS DE SOUTIEN D’URGENCE


Créé par l'Université de Tel-Aviv pour ses étudiants

Touchés de plein fouet par la crise économique due au Covid19, des milliers d’étudiants ont perdu leur emploi et ne peuvent plus subvenir à leurs besoins.

Pour les aider, contactez-nous : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 18 07 ou en Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 67 80