Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


L'Université de Tel-Aviv à l'honneur à l'aéroport Ben-Gourion

Quelques-unes des recherches les plus novatrices menées par les chercheurs de l'Université de Tel-Aviv font partie des 60 découvertes et percées technologiques israéliennes présentées depuis le 7 mars aux visiteurs de l'aéroport Ben-Gourion de Tel-Aviv, dans le cadre de la première exposition du genre organisée par le Ministère israélien de la Science.

ExpoBenGourion1Les découvertes et percées technologiques israéliennes affectent la vie quotidienne de milliards de personnes dans le monde. Depuis le 7 mars 2016, les visiteurs de l'aéroport Ben-Gourion, porte d'entrée d'Israël vers le monde, peuvent découvrir 60 recherches révolutionnaires de chercheurs israéliens, parmi lesquels ceux de l'Université de Tel-Aviv occupent une place d'honneur, dans le cadre de la première exposition du genre organisée par le ministère de la Science.

Voici les représentants de l'Université de Tel-Aviv (UTA):

La cyber-guerre contre le cancer du Prof. Eshel Ben Jacob

Le Prof. Eshel Ben Jacob (décédé) a découvert les principes de la communication, du contrôle et de l'auto-organisation des bactéries, et montré qu'ils fonctionnent également dans les cellules. Le décodage des principes du traitement de l'information et de la "prise de décision" des bactéries l'a mené à des recherches novatrices sur le cancer, vu comme l'interaction d'une communauté de cellules exploitant des stratégies complexes. Le décryptage de ces stratégies l'a conduit à proposer une "cyberguerre" contre le cancer basée sur la désorganisation des mécanismes de contrôle qui régulent la communication entre les cellules nocives.

Les causes de la surdité héréditaire

ExpoBenGourion2Les recherches du Prof. Karen Avraham du Département de Biochimie et Génétique moléculaire ont permis de comprendre comment fonctionne l'audition au niveau moléculaire et génétique. Entre autres, la chercheuses a identifié des gènes clés impliqués dans le système auditif  et compris comment les perturbations de leur séquence et de leur fonctionnement causent la surdité héréditaire. Sa recherche a jeté les bases du développement de futurs traitements de la surdité génétique et des moyens de la prévenir.

Le plus petit GPS du monde pour…des chauves-souris

Le D. Yossi Yovel, du Département de zoologie, a mis au point un minuscule dispositif de repérage sur la base d'un système de positionnement par satellite (GPS) et autres capteurs tels qu'un microphone ultrasonique, qui permet aux chercheurs d'analyser avec une précision inégalée le comportement des groupes de chauves-souris. Les études réalisées grâce à ce dispositif apportent un éclairage nouveau sur la vie de ces mammifères volants, et permettent pour la première fois d'obtenir une image claire de la manière dont elles cherchent leur nourriture, naviguent sur des centaines de kilomètres et interagissent au sein de grands groupes dans leur environnement naturel.

Cartographier la route des oiseaux migrateurs pour éviter les accidents d'avion

Le Prof. Yossi Leshem, de la Faculté des Sciences de la Vie a pour la première fois cartographié avec précision les voies de migration et les temps d'arrivée de plus d'un demi-milliard d'oiseaux migrateurs qui survolent Israël deux fois par an, en utilisant des dispositifs de radar, des motoplaneurs, des véhicules aériens sans pilote et un réseau d'amateurs d'oiseaux. Ses études, qui ont permis la mise en place de routes de vol alternatives, ont conduit à une réduction de 76% des accidents de vol, sauvant des vies et réalisant des économies estimées à plus d'un milliard de dollars.

Le processus de différentiation des espèces en milieu marin

ExpoBenGourion3Les ascidies sont des invertébrés marins qui vivent dans les récifs coralliens et peuvent causer des dommages considérables aux infrastructures maritimes, mais sont aussi une source de nouveaux médicaments. Les études du Dr. Shenkar ont révélé une nouvelle sorte d'ascidie qui montre l'évolution de ces espèces d'un mode de vie individuel à un regroupement en colonies et inversement, découverte qui permet de comprendre les processus de développement et la différenciation des espèces en milieu marin.

Comprendre les mécanismes nanométriques d'organisation des matériaux dans les cellules vivantes

Un groupe de chercheurs dirigé par le Prof. Gazit, titulaire de la chaire de nano-biologie de l'UTA, a découvert le système d'organisation des matériaux dans la cellule vivante en structures nanométriques comme des nanotubes, nano-sphères et autres nano-surfaces possédant des caractéristiques mécaniques, optiques et électriques qui servent à l'accumulation d'énergie et à la production de la bioluminescence. Cette capacité d'organisation, qui joue un rôle dans les maladies neurodégénératives et divers troubles métaboliques est également à l'origine d'une technologie électronique basée sur des matières organiques qui a été commercialisée et est en cours de développement.

Détection du boson de Higgs -  la particule divine

higgs-boson580-330-300x170L'Université de Tel-Aviv a participé, avec l'Institut Weizmann, le Technion et l'Institut de Technologie d'Israël a l'élaboration d'une vaste gamme de détecteurs sophistiqués, développés et construits en Israël, pour identifier les muons, minuscules particules fondamentales générées par une collision énergétique de faisceaux de protons, dans le cadre de la plus grande expérience scientifique du monde, "Atlas", qui suit ces collisions dans l'accélérateur de particules du CERN à Genève. L'identification des muons au moyen du système israélien permet à "Atlas" d'étudier la nature et les caractéristiques des produits de ces collisions. Les détecteurs israéliens ont constitué un élément essentiel dans la détection du boson de Higgs en 2012.

 

Vers le site de l'exposition du ministère de la Science:

http://ex.most.gov.il/en/

 

Cet article repris par Israel Science Info

j'aime:

Journée internationale des femmes à l'Université de Tel-Aviv

L'Université de Tel-Aviv a célébré la Journée internationale des Femmes, aujourd'hui 8 mars, en présence de la ministre pour l'Egalité sociale Gila Gamliel et du président de l'Université, le Prof. Joseph Klafter, sous le titre "Chercheuses source d'inspiration". Voici quelques-unes des nombreuses chercheuses de l'UTA dont nous publions chaque jour les impressionnantes recherches sur notre site, qui constituent un modèle et une source d'inspiration pour les jeunes scientifiques en Israël et dans le monde.

Tovamilo2Satchi-fainaro portraitilana gozes180-180

Prof. Tova Milo                        Prof. Ronit Satchi-Fainaro                    Prof. Ilana Gozes

Ecole d'Informatique              Faculté de médecine                           Faculté de Médecine/Neurosciences

 

Yael HaninTalmaHendlerProf. Noga Kronfeld-Schor

 Prof. Yael Hanein                       Prof. Talma Hendler                              Prof. Noga Kronfeld-Schor

Nanosciences                             Psychologie/Neurosciences                   Zoologie

 

Inna SlutskyhayitDaphna Joel

Dr. Inna Slutsky                              Prof. Hayit Greenspan                 Prof. Daphna Joel

Médecine/Neurosciences               Ingénierie biomédicale                Psychologie/Neurosciences

prof.SarahBeckDr. Ravit Helledsharon toker2 1

Prof. Sarah Beck                         Dr. Ravit Helled                                         Dr. Sharon Toker

Astronomie/Astrophysique      Sciences de la Terre                                 Ecole de Gestion

j'aime:

Visite d'une délégation du groupe ENGIE à l'Université de Tel-Aviv

Une délégation de haut niveau du groupe industriel énergétique français ENGIE (ex- GDF SUEZ) venant prospecter l’écosystème digital israélien a été reçue par le président de l’Université de Tel-Aviv, le Prof. Joseph Klafter le 23 février dernier.

VisiteEngieSon programme était organisé sur place par Anne Baer, l’experte en Partenariats Technologiques et Innovation France-Israël, qui vient d’achever sa mission pour le ministère des Affaires étrangères de la France, en collaboration avec INNOCHERCHE, le réseau français de veille qui conseille les groupe français en matière d'innovation. 

Menée par la Mission chargée de la stratégie digitale d’ENGIE, la délégation a rencontré notamment Oren Calfon, chargé d’affaires dans le domaine du Cleantech de RAMOT, la société de transfert de technologie de l’Université de Tel-Aviv, ainsi qu’Ilan Graicer, consultant stratégique Cyber du Centre Blavatnik de l'Université pour la recherche sur le Cyber, et célèbre hacker israélien.

Plusieurs startups issues des laboratoires de l'UTA ont pu détailler leur offre face aux experts d’ENGIE. Les Professeurs Amir Averbuch (sciences de l'informatique) et Yuval Shavitt (ingénierie électrique) ont respectivement présenté les entreprises Thetharay et BGProtect dans le domaine de la cyber-sécurité. Le Dr. Arnon Blum a lui introduit le stockage d’énergie de la startup ENStorage qui vient appuyer les efforts de transition énergétique vers les énergies renouvelables.

Enfin, Shalom Green, Président de la société Green ELMF Cables qu’il a cofondé avec un ancien étudiant de l'UTA, Udi Admati, a expliqué comment sa technologie permet de réduire les champs magnétiques autour des réseaux d’électricité.

 

j'aime:

Une équipe d’étudiants de l’Université de Tel-Aviv gagne le Prix du Jury du « Hackathon » mondial de Facebook

Un groupe de 4 étudiants en informatique de l’Université de Tel-Aviv a remporté le prix du Jury (4e place) de la compétition mondiale de Facebook, le Hackaton (de « hacker », pirate informatique, et « marathon »), qui s’est tenue il y a quelques semaines au siège de la compagnie à San Francisco, en développant un « bouton » permettant un doublage simultané des vidéos en plusieurs langues.

Hackathonfacbook-com-580Le Hackathon est un concours de programmation qui dure généralement entre une ou deux journées, mettant de petits groupes en compétition pour la construction d'un programme à partir de zéro. Au cours de ce marathon de programmateurs, 4 étudiants de l’Université de Tel-Aviv, Roy Guy, en troisième année d’informatique et économie,  Lior Skiler, en troisième année d’informatique et psychologie, et Matan Sokolovski et Denis Sirov, deux élèves du secondaire, qui étudient à l’université dans le cadre d’un programme spécial mathématiques, section informatique, ont développé un "bouton" qui peut être ajouté à votre navigateur et permet en cliquant dessus de créer un doublage simultané des vidéos en plusieurs langues. Sokolovsky, âgé de 16 était le plus jeune participant à la compétition.

21 équipes de 11 pays différents participaient à la compétition. Les trois premières places ont été obtenues par des groupes en provenance des États-Unis. L'équipe de l'Université de Tel-Aviv a été la première non-américaine du classement.

« Un grand nombre de vidéos sur Facebook et YouTube sont en langues étrangères, et d’autre part, la plupart des gens dans le monde ne savent pas l'anglais », explique Roy Guy. Nous avons donc développé un bouton grâce auquel on peut entendre simultanément un doublage dans une langue choisie, dans une voix qui sonne comme une voix  humaine.

Les quatre étudiants ont été sélectionnés après avoir remporté le premier prix du Hackathon local organisé par Facebook Israël en septembre dernier, dans le cadre duquel ils avaient développé un module qui analyse les expressions faciales pendant le visionnage des vidéos, capable de catégoriser les émotions suscitées par le contenu et d’adapter celui-ci à l'internaute. Selon Roy Guy, le produit développé pour le Hackathon de Facebook Israël possède un potentiel commercial alors que le bouton de doublage a une vocation davantage sociale.

« Facebook a été enthousiasmé par notre produit » dit-il. « Le jury a déclaré qu’il ouvrait l'Internet vers un monde nouveau et vers d'autres participants. Nous avons montré que les étudiants de l'Université de Tel-Aviv peuvent rivaliser et même battre les meilleures universités du monde » a-t-il conclu.

La première place a été remportée par un groupe de l'Université Carnegie Mellon, pour le développement d’une application permettant de détecter les tendances les plus « chaudes » du net sur le globe selon l'emplacement géographique.

j'aime:

Université de Tel-Aviv : trois spécialistes de la pauvreté et trois femmes parmi les lauréats du Prix Dan David 2016

Les Prof. Joseph Klafter, président de l'Université de Tel-Aviv, et Itamar Rabinovitch, président de la Fondation Dan David ont annoncé jeudi soir 11 février les lauréats du prix Dan David 2016. Parmi les neuf lauréats, trois spécialistes mondialement renommés de la pauvreté, et pour la première fois, trois femmes. Les récipiendaires se partageront 3 prix d'un millions de dollars chacun, qui leurs seront remis le 22 mai lors d'une cérémonie festive à l'Université de Tel-Aviv.

DanDavid2016AnnonceFruit de l'initiative de l'homme d'affaires et philanthrope international Dan David, décédé il y a plusieurs années, le Prix Dan David, qui compte parmi les récompenses les plus prestigieuses du monde, est décerné depuis quinze ans à des spécialistes dont les réalisations constituent une contribution exceptionnelle pour l'humanité, dans les trois dimensions temporelles: passé, présent et futur.  

Cette année les catégories choisies sont: la lutte contre la pauvreté pour la dimension du présent, les nanosciences pour celle de l'avenir et l'histoire sociale -  nouvelles orientations pour la dimension du passé.

AtkinsonTrois économistes se partageront le prix dans la catégorie " lutte contre la pauvreté".

Le Prof. Sir Anthony Barnes Atkinson est considéré comme l'un des pionniers des études sur les inégalités de revenu et de fortune, et l'un des principaux chercheurs dans le monde sur la pauvreté. Ses travaux mettent l'accent sur la justice sociale et la planification des politiques publiques dans les pays riches. Il a été profondément impliqué dans le débat sur l'élaboration de la politique publique sur la pauvreté en Grande-Bretagne et en Europe.

BourguignonFLes travaux du  Prof. François Bourguignon, ancien économiste en chef de la Banque mondiale, portent principalement sur la distribution et la redistribution des revenus dans les pays développés et en voie de développement.Il plaide en faveur d'une approche intégrée combinant une réflexion sur la croissance, l'égalité et la pauvreté dans les pays riches et pauvres. " Son œuvre" est-il écrit dans les motifs du jury est "d'une importance mondiale".

heckmanLe Prof. James Heckman, de l'Université de Chicago, prix Nobel d'économie, travaille depuis des années sur le développement du jeune enfant. Son travail met l'accent sur l'importance de l'éducation, des soins et du bien-être de l'enfant. "Les travaux du Prof. Heckman ont sans aucun doute influencé le discours global sur la pauvreté dans le monde", affirment les juges dans leurs motifs.

Les Prof. Paul Alivisatos, Chad Mirkin et Sir John Pendry se partagent le prix dans la dimension du futur, consacrée à la nanotechnologie.

AlivisatosLe Prof. Alivisatos est l'un des fondateurs du domaine des nanosciences et un pionnier de la nanotechnologie. Il a été le premier à synthétiser des nano-cristaux semi-conducteurs utilisables comme sondes fluorescentes.  Ses nanotubes biologiques ont permis la découverte et l'identification par code de couleur de structures de cellules multiples mises en œuvre dans de nombreuses applications dans le domaine biomédical et des énergies renouvelables.

Mirkin chad lectureLe Prof. Chad Mirkin est un chimiste américain de renommée internationale connu pour le développement de systèmes de bio-détection à base de nanoparticules utilisés dans le domaine biomédical, l'optique et la lithographie. Selon le jury, "ses innovations ont modifié  les théories de base et contribué à créer de nouvelles technologies pour le bénéfice de l'humanité ".

PendryLe Prof. Sir John Pendry, spécialiste en électromagnétisme, a créé une nouvelle classe de matériaux, les "méta-matériaux", qui ont permis la fabrication de lentilles qui ne sont pas limitées par la diffraction de la lumière, et rendent les objets invisibles pour une partie du spectre. Il a également mis au point la "lentille idéale", dont la résolution n'est limitée que par la qualité de sa production et non par la longueur d'onde.

 

Trois femmes se partagent le prix cette année dans la catégorie de l'histoire sociale.

ClendinnenLe Prof. Inga Clendinnen est une spécialiste en histoire sociale et en histoire des pratiques culturelles. Son œuvre novatrice se situe dans une perspective transnationale et est consacrée à l'oppression des Mayas et aux origines culturelles, à la conduite et aux conséquences de l'Holocauste.

Catherine Hall 02Le Prof. Catherine Hall est l'une des pionnières des études de genre, des races et de l'esclavage. Active dans le mouvement de libération des femmes, elle a consacré son œuvre à l'histoire des femmes dans les années 1970.

 

fargeLe Prof. Arlette Farge a élargi et redéfini le métier de l'historien social, en se consacrant à l'étude des populations en marge de la société, comme les pauvres, les petits artisans, les femmes et les enfants. Ses travaux portent sur l'histoire des femmes, l'histoire urbaine, l'histoire de la criminalité et de ses politiques de contrôle, ainsi que sur l'histoire de l'alphabétisation.

Comme chaque année, dix pour cent du prix sera alloué pour 20 bourses doctorales et postdoctorales.

j'aime: