Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Première historique: une étudiante de l'Université de Tel-Aviv obtient la bourse Rhodes pour étudier à Oxford

Maayan Roichman, récemment diplômée du programme interdisciplinaire Adi Lautman de l’Université de Tel-Aviv pour les étudiants exceptionnels, sera l'une des deux premiers Israéliens à recevoir la prestigieuse bourse Rhodes, créée conformément au testament de l'homme d'affaires britannique Cecil Rhodes pour permettre à des élèves méritants de poursuivre gratuitement leurs études à l'Université d'Oxford.

MaayanRhodes580Pour la première fois depuis la création de la Fondation Rhodes il y a 114 ans, deux universitaires israéliens vont recevoir la prestigieuse bourse, attribuée à des candidats ayant manifesté « un talent marqué pour l’étude et des aptitudes intellectuelles de niveau élevé », de même que « l’intégrité, l’altruisme, l’esprit d’initiative, des qualités de meneur et l’intérêt porté à ses contemporains ». Ils se joindront ainsi à une longue liste de noms illustres, dont l'ancien président américain Bill Clinton, et commenceront leurs études dans la célèbre université en octobre 2017.

Maayan poursuivra son doctorat en anthropologie et plus particulièrement en recherche sur l'éducation et le multiculturalisme.

«Rassembler de futurs leaders qui travailleront ensemble à une meilleure société»

«L'idée de la bourse Rhodes est de rassembler des personnes qui seront les futurs leaders et travailleront ensemble à une meilleure société » a-t-elle déclaré. « C'est très excitant d'être la première femme israélienne à recevoir cette bourse. Je n'aurai jamais pensé que cela serait possible pour un Israélien et je suis étonnée et émue de pouvoir rejoindre la liste des boursiers. J’ai toujours voulu étudier à l'Université d'Oxford. C’est l'un des lieux où le domaine de l'anthropologie s'est développé, et les professeurs ont une longue expérience de recherche dans ce domaine. Je pense que leur envergure, ainsi que le partage d'idées avec les autres chercheurs vont m'aider à développer des recherches innovantes».

OxfordLes bourses israéliennes font partie d'un porgramme d'expansion géographique plus large de la Fondation, qui augmentera le nombre de subventions accordées chaque année de 83 à 95, portant ainsi à un total de 250 le nombre de bénéficiaires de la Bourse depuis sa création en 1903.

« Notre aspiration est d'identifier et de soutenir les jeunes leaders innovateurs, énergétiques et éthiques en Israël », a déclaré Charles Conn, PDG de la Fondation Rhodes. « Nous constatons tous les jours l’apport de la diversité culturelle dans les rangs de nos chercheurs, qui apprennent les uns des autres de manière profonde.  Les boursiers israéliens apporteront une contribution significative en partageant leurs compétences, leurs expériences et leur énergie avec leurs pairs à Oxford et nous sommes impatients de les accueillir à Rhodes House en octobre 2017 », a-t-il ajouté.

Le deuxième étudiant israélien lauréat de la bourse est Nadav Lidor de l'Université hébraïque de Jérusalem. Cet épisode historique sera célébré à Jérusalem le 2 avril, lors d'un événement auquel assistera Charles Conn ainsi que les donateurs qui ont généreusement contribué au financement des bourses d'études.

j'aime: