Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


"Les années occultées" ou le passé nazi de la société des Chemins de fer autrichiens - Exposition exceptionnelle à l'Université de Tel-Aviv.

"Les années occultées" tel est le titre de l'exposition exceptionnelle présentée à la Bibliothèque centrale Sourasky de l'Université de Tel-Aviv qui retrace les années noires  de la Société nationale des Chemins de fer autrichiens, l'ÖBB, officiellement annexée pendant la guerre par le 3e Reich, qui a rendu possible une grande partie des opérations de l'armée allemande et de la déportation des Juifs vers les camps de la mort. Inaugurée le 30 janvier dernier par l'ambassadeur d'Autriche en Israël à l'occasion des 60 ans de relations diplomatiques entre les deux pays, elle est le fruit de l'initiative de  la société nationale de transport ferroviaire autrichienne, soucieuse au bout de 70 ans de se confronter avec son passé.

ExpoAnneesrefoulees"Les gares et leur capacité logistique ont contribué de manière cruciale et épouvantable au génocide industrialisé et à l'ensemble du système d'extermination nazie. Ce fut la plus cruelle des utilisations possibles que l'on puisse imaginer du système ferroviaire. Nous devons accepter ce chapitre sombre comme une partie de l'histoire de la compagnie ferroviaire autrichienne, nous souvenir des victimes et en tirer des leçons pour l'avenir" a déclaré Andreas Matthä, PDG de l'ÖBB.

Plus de 100 000 Juifs ont réussi à fuir l'Autriche avant le déclenchement de la Deuxième guerre mondiale. Des milliers d'autres ont par la suite été transportés par convois ferroviaires vers les ghettos, les camps de travail et les camps d'extermination. Le système ferroviaire a été l'un des piliers les plus importants du régime nazi. Sans le transport par chemin de fer, les opérations de l'armée allemande et la déportation vers les camps de la mort n'auraient pas été possibles. Malgré l'importance cruciale du système ferroviaire au cours de la période nazie, la compagnie des chemins de fer autrichienne n'avait jusque là fait aucune recherche sur le sujet. Par l'exposition présentée à l'Université de Tel-Aviv, elle se confronte à son passé sombre entre les années 1938 et 1945.

Au centre de l'exposition, la vie quotidienne des travailleurs des chemins de fer, leur rôle en tant que collaborateurs, ou au contraire leur résistance au régime nazi, qui a été relativement plus développée chez eux que parmi l'ensemble de la population autrichienne, et l'importance des chemins de fer pour l'industrie de guerre. Sont également présentés les côtés sombres de l'histoire du chemin de fer: la confiscation des biens des Juifs, l'émigration, les expulsions, les convois spéciaux, le travail forcé pour la construction des voies ferrées.

L'exposition comprend des documents rares et des photographies provenant des Archives nationales autrichiennes aux côtés de témoignages de survivants et d'employés des trains autrichiens de l'époque.

Du 31 janvier au 17 mars, du dimanche au jeudi de 8h30 à 20h., Hall de la Bibliothèque Centrale Souratsky.

Conservatrice de l'exposition: Milli Segal

j'aime: