Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


5e Conférence internationale Transtech à l'Université de Tel-Aviv

La 5e conférence TransTech dans les domaines du Transfert de Technologie, des Technologies Financières et des Technologies vertes s'est tenue à l'Ecole de Gestion de l'Université de Tel-Aviv le 27 Octobre 2015 sous l'égide de la Chambre de Commerce et d’Industrie Israël-France (CCIIF) présidée par le Prof. Daniel Rouach, professeur à l’ESCP Europe, et de l'Ambassade de France en Israël, dans le but de promouvoir la coopération technologique, entrepreneuriale et digitale entre Israël, la France et l'Union européenne.

TranstechCleanTechTranstechgreentechTranstechsmart transportElle a réuni 175 participants, chefs d'entreprises français et israéliens, universitaires et fondateurs de start-ups, autour de 51 conférenciers. L'invitée d'honneur était le Dr. Nadine Baudot-Trajtenberg, gouverneur adjoint de la Banque d'Israël. L'ambassade de France était représentée par François Matraire, conseiller commercial et directeur de Business France-Israël, le directeur du Service économique, Pierre Grandjouan, son directeur adjoint, Lionel Corre, et Anne Baer, experte en charge de l'innovation et des partenariats stratégiques France-Israël auprès du ministère français des Affaires étrangères, basée à l'Université de Tel-Aviv.

Ont également participé aux travaux de la Conférence Gil Shaki, directeur chargé de l'Energie et des Cleantech au Bureau du Scientifique en chef auprès du Ministère israélien de l'Economie, et Michel Hivert, CEO de MATIMOP, l'agence nationale israélienne pour la R&D dans le même cadre.

bambergerLa session plénière a été enrichie de l'intervention du Prof. Peter Bamberger, vice-doyen pour la R&De de l'Ecole de Gestion de l'UTA, qui a présenté la situation économique d'Israël et ses propres travaux de recherche sur le processus de créativité au sein des équipes de développement. Selon lui, les facteurs clé de l’innovation sont "le capital humain et le contexte de travail en équipe qui favorise l’apprentissage et les synergies".

Par la suite, les participants ont pu suivre l'une des en trois “voies” qui composaient la Conférence, Transtech, Fintech et Cleantech, elles-mêmes subdivisées en plusieurs sessions.

La partie Transtech était réservée au processus de transfert de technologie, du laboratoire universitaire au monde des affaires. Y ont participé, entre autre Shlomo Nimrodi, CEO de Ramot, la société de transfert de technologie de l'UTA, Benjamin Soffer, CEO de T3, société de transfert de technologie du Technion, et le Dr. Raz Tar, CEO de Hadasit, filiale de l'Hopital Hadassa chargée de la mise en place des essais précliniques. La partie légale du transfert de technologie a été introduite par KGA, cabinet français d'avocats spécialisé en droit des affaires présent en Israël depuis plus de 50 ans, représenté par François Ponthieu et François Klein. Une partie des interventions ont été consacrées aux conditions d'une coopération entrepreneuriale dans le domaine technologique et à des exemples de partenariats réussis

Transtech rouachLes sessions Cleantech étaient axées sur les innovations techniques et technologiques développées en Israël en matière de production d’énergie, notamment d'énergies alternatives au pétrole, et dans le domaine des transports "intelligents". Y ont participé, entre autre, Avi Feldman, CEO de Capital Nature société d’investissement, spécialisée dans le financement d’entreprises naissantes et de la recherche universitaire dans le domaine de l’énergie verte en Israël, et Boaz Mamo, fondateur et CEO d'EcoMotion, co-entreprise de l’Institut de l’Innovation d’Israël et du Bureau du Premier ministre, qui a signé en avril dernier un accord de partenariat avec la SNCF.

Enfin, la session Fintech, introduite par Amos Ron, président de Webit-Card et président du Conseil d'administration de la CCIIF, portait sur le financement participatif, le crowdfunding, nouvelle méthode de financement qui échappe à l’emprise des banques en permettant à des particuliers d’investir dans des projets de petite ou moyenne envergure. Y ont participé des startups israéliennes et françaises spécialisées dans le crowdfunding (SEEDIL, Crowdmii, IAngels)

La journée s'est terminée sur un passionnant “Start-up Showcase”, au cours duquel une dizaine de start-ups françaises et israéliennes ont présenté leurs inventions en 5 minutes chacune, tentant de convaincre un jury composé de Ron Waldman, CCIIFBoard, Raphael Nejman CEO de Terralab, Patricia Lahy-Engel, directrice du HIVE, accélérateur de start-ups de Gvahim entrepreneurial, Philippe Roitman, CEO de BlueTech et Yossi Dan, cofondateur et CEO de Challengy.

j'aime: