Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Don d’équipement d’une valeur de 5 millions de shekels d’Intel à l’UTA

La société Intel Israël, géant du monde du high-tech, a fait don d’un équipement scientifique sophistiqué d’une valeur de 5 millions de shekels à la Faculté d’ingénierie de l’Université de Tel-Aviv, mettant en relief le lien essentiel entre le monde universitaire et l'industrie.

intel-580 1« Poursuivez vos études ». Telle est la réponse apportée par le PDG d’Intel Israël et vice-présidente d’Intel international Maxine Fassberg à la question que se posent de nombreux étudiants : « Faut-il continuer vers un diplôme de cycle supérieur ou s’insérer dans le monde du travail et reprendre ses études ultérieurement ? », lors de la soirée organisée à l'Université de Tel-Aviv en hommage à la compagnie Intel. « Nous sommes intéressés par des travailleurs possédant une formation universitaire poussée », a-t-elle déclaré.

 

Encourager l'esprit d'entreprise et l'innovation

La soirée était organisée à l’occasion d’un généreux don de matériel scientifique sophistiqué de la société Intel Israël à la Faculté d’ingénierie et au Centre de nanoscience et nanotechnologie de l’UTA. Le Président de l'Université, le prof. Joseph Klafter, a chaleureusement remercié la société Intel et sa présidente, insistant sur : « le lien fructueux entre l’université et l’industrie, moyen privilégié d’encourager l'esprit d'entreprise et l'innovation ». « Cet équipement de grande valeur fournira une aide précieuse aux chercheurs récemment absorbés par l’université et leur permettra de mener des recherches scientifiques de haut niveau » a-t-il ajouté.

MaxineFassberg, lauréate du Prix d’économie Hugo Ramniceanu pour l’année 2002, a insisté pour sa part sur l’importance de la poursuite du lien entre Intel et l’Université de Tel-Aviv, « vivier de personnes talentueuses qui finissent par atterrir chez nous » a-t-elle souligné. « Nous avons un intérêt évident dans la promotion des études supérieures en mathématiques, science et technologie, du baccalauréat scientifique jusqu’aux études d’ingénierie à l'université. Malheureusement, le pourcentage d’élèves qui passe aujourd’hui un tel bac n’est que d’environ 6%. Et il est encore plus triste de constater que seulement 2% d'entre eux sont des femmes ».  

 

Améliorer notre adéquation au monde de l’industrie

Le Prof. David Mendelowitz, directeur du nouveau Centre pour l'innovation et l'entrepreneuriat de l'Université, a également mis l’accent sur le rôle de la relation avec l'industrie comme l'un des principaux moteurs de croissance de l’université. « Nous devons améliorer notre adéquation au monde de l'industrie», a-t-il souligné. « Il faut encourager les chercheurs de l'Université à approfondir les questions importantes pour le développement de l'industrie mondiale, de sorte que nous puissions produire de véritables révolutions. La Faculté d’ingénierie a identifié ce besoin depuis plus de deux ans, et a créé l'organisation des Amis de l’Industrie dont la société Intel a été l'un des premiers adhérents ».

Mendelovich a ajouté que la coopération entre Intel et l’Université est très large et comprend des projets conjoints de recherche, de recrutement, des cours, et des compétitions organisées par Intel, « et bien sûr cette dernière contribution qui représente pour nous une mise à niveau spectaculaire de nos capacités de recherche dans le domaine de la microscopie. Le fait que nous ayons réussi à unir nos forces dans des activités conjointes si variées montre les avantages mutuels que les deux parties peuvent tirer de ces liens. Si vous considérez que 90 pour cent de nos diplômés se retrouveront dans l'industrie, il est clair que cette coopération n’est pas seulement un remarquable outil de recherche, mais elle fait également partie de l’éducation que nous devons donner à nos étudiants. Là aussi, la société Intel constitue un partenaire pour la formation de la prochaine génération d'ingénieurs ».

 

Sur la photo, de gauche à droite: Amos Elad, Vice-président de l’UTA chargé du développement des ressources, le Prof. Klafter - Président de l'Université, Mme Maxine Fassberg, PDG d’Intel Israël, et le prof. Yossi Rosenwaks, Doyen de la Faculté d’ingénierie. 

j'aime: