Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Colloque sur l'Affaire Dreyfus en présence des descendantes de Dreyfus et de Zola

Un colloque sur l'Affaire Dreyfus vient de se dérouler à l'Université de Tel-Aviv, en présence des descendantes d'Alfred Dreyfus et d'Emile Zola.

dreyfus 2Un colloque sur le thème: "l'Affaire Dreyfus: Quelles leçons à retenir", organisé à l'initiative de Yaël Perl Ruiz, arrière-petite-fille du Capitaine Dreyfus, en collaboration avec le Département d’Etudes Françaises de l'UTA, le Centre de recherche Kantor sur le Judaïsme européen contemporain (UTA), et l'Université Paris IV- Sorbonne s'est déroulé le 11 mars à L'Université de Tel-Aviv dans le cadre du mois international de la francophonie, en présence de son initiatrice et de Martine Le Blond-Zola, arrière-petite-fille d'Emile Zola.  

Le colloque, présenté par Michèle Bokobza Kahan, directrice du Département d'Etudes françaises de l'UTA, a été ouvert par l’Ambassadeur de France en Israël, Patrick Maisonnave, et Shimon Yankielowicz, ex-recteur de l'Université. Y ont participé des historiens et des spécialistes français de littérature (les Prof. Alain Pagès,  Sorbonne nouvelle-Paris III, Pierre Glaudes, Didier Alexandre, Romuald Fonkoua et Michel Jarrety -  Sorbonne-Paris IV) et israéliens (les Prof. Dina Porat, Nurit Yaari et Elisheva Rosen - UTA, Robert Wistrich et Simon Epstein, U.H.J.) .

Ont été abordés à la fois les aspects liés au climat historique de l’Affaire Dreyfus - montée de l’antisémitisme et d'un nationalisme exacerbé-  et la naissance de la notion d’« engagement », à travers les choix et les agissements des écrivains, artistes et hommes de lettres.

Exposition « Dreyfus, histoire d’une famille juive française » au Beit Hatfutsot

Une exposition intitulée « Dreyfus, histoire d’une famille juive française », présentant des objets personnels ainsi que des coupures de presse et des caricatures originales issus de la collection privée de la famille Dreyfus, prêtés par le Musée d’art et d’histoire du judaïsme à Paris et par Yaël Perl Ruiz elle-même, a été ouverte le 11 mars au Musée de la Diaspora (Beit Hatfutsot)  de l’Université de Tel-Aviv. Elle a pour but d’explorer l’Affaire sous son angle le moins divulgué, celui des membres de la famille d’Alfred Dreyfus restés dans l’ombre et pourtant engagés jusqu’au bout sur le plan juridique pour obtenir sa réhabilitation.

Dreyfus Yael« Il est très important pour moi de transmettre la mémoire du crime judiciaire qui a brisé la vie et la carrière de mon arrière-grand-père, le Capitaine Alfred Dreyfus. Je tiens à réhabiliter son image souvent déformée, et à souligner le calvaire enduré par ses premiers soutiens : sa femme Lucie et son frère Mathieu » a déclaré Yaël Perl Ruiz.

C’est la première fois qu’un événement de cette ampleur, associant exposition et colloque, est proposé en Israël, où il revêt une résonance particulière puisque qu'on connaît l'influence de l'Affaire sur Théodore Herzl qui, un an après avoir assisté, en tant que correspondant de presse à la dégradation publique d'Alfred Dreyfus publia son livre « l'État des Juifs ».   

j'aime: