Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Premières Olympiades internationales de physique à l'Université de Tel-Aviv, malgré les efforts du BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions)

Les 50e Olympiades internationales de physique se sont tenues du 7 au 14 juillet à l'Université de Tel-Aviv, en présence de délégations de 78 pays du monde entier, et ce en dépit des efforts répétés de l'organisation pour le boycott d'Israël pour les convaincre d'annuler leur participation. C'est la première fois que les Olympiades se déroulent en Israël depuis leur création en 1967. Grand succès pour l'équipe israélienne, qui a remporté cinq médailles: deux médailles d'or, deux d'argent et une de bronze.

Olympiades physique 2019 1364 étudiants de 78 pays et 250 accompagnateurs et invités ont participé à l'évènement comme prévu, parmi eux une délégation d'Indonésie, pays musulman qui n'a pas de relations diplomatiques avec Israël, et une de Turquie, de même que des équipes en provenance des Etats-Unis, du Canada, de Russie, d'Europe (Autriche, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Danemark, Finlande, Italie, Hongrie, Suisse, Bosnie-Herzégovine, Kazakhstan), d'Asie (Chine, Japon, Corée du sud, Hong-Kong, Inde), d'Amérique du sud (Bolivie, Colombie, Brésil, Mexique), du Niger et d'Australie.

Dans le Top10 des meilleures équipes mondiales de physique

L'équipe israélienne composée de cinq jeunes formés depuis deux ans par le Ministère de l'éducation et par le Centre pour les scientifiques du futur, a remporté un succès impressionnant : cinq médailles pour les cinq participants. Eyal Wallach de Hod Hasharon et Aviv Tillinger de Kfar Saba, le second étudiant de l'Unité pour la jeunesse à vocation scientifique de l'Université de Tel-Aviv, ont obtenu chacun une médaille d'or, Omri Ravad et Eran Mann du Moshav Lakhish chacun une médaille d'argent et Yonatan Hasson de Ramat Hasharon une médaille de bronze. Ces succès placent Israël dans le top 10 des meilleures équipes mondiales de physique.

Olympiadesphysique2019 2"Ce brillant succès de nos étudiants est pour nous une grande fierté", a déclaré le ministre de l'Education, le rabbin Rafi Peretz, présent lors de la remise des médailles. "Il place Israël au sommet de la liste des principaux pays dans le domaine de la physique. Je suis sûr que nous les verrons à l'avenir prendre les devants dans le monde de la science et conduire Israël à de nouvelles percées".

Les Olympiades ont été hébergées et parrainées par l'Université de Tel-Aviv. Le Prof. Alexander Palevsky, directeur du comité académique du concours, et son équipe de la Faculté de physique de l'Université de Tel-Aviv, ont travaillé pendant deux ans à la préparation du contenu, y compris la rédaction des questions. Le concours, qui s'est déroulé sur une semaine, comprenait entre autres deux journées consacrées aux tests théoriques et de laboratoire. L'organisation de l'évènement a été un grand succès, qui a occasionné de nombreux éloges de la part des délégations participantes.

"La physique est une science de connexions", à déclaré le directeur général du ministère de l'Education, Shmuel Abouav. "A ces Olympiades participent les meilleurs étudiants de chaque pays, et par-delà la compétition et les médailles, nous voyons là l'occasion de créer des liens entre eux et les étudiants israéliens, liens qui pourront porter leurs fruits dans l'avenir".

"La réalisation de ces Olympiades a été particulièrement difficile, car nous devions à la fois produire et organiser l’ensemble de la manifestation, et former nos étudiants", a déclaré le Dr. Ofer Rimon, Directeur de l'Unité des systèmes d'information du Ministère de l'Education. "Se classer au huitième rang mondial devant des pays comme l’Angleterre, la France et l’Allemagne est un exploit à peine concevable qui nous remplit d’une immense fierté".

 

Sur la photo du haut, les membres de l'équipe israélienne (de droite à gauche): Eyal Wallach, Yonatan Hasson, Omri Ravad, Aviv Tillinger et Eran Mann (Crédit: Itzik Biran, GPO)

j'aime:

L'université de Tel-Aviv dans le Top20 mondial des universités et première en Israël en termes d'impact de la recherche

L'Université de Tel-Aviv a été classée parmi les 20 premières universités dans le monde et première en Israël pour le nombre de citations par chercheur, critère mesurant l'impact de la recherche, d'après le classement mondial annuel des universités QS (QS World University Rankings) publié en juin.

rank580 0La 16e édition du QS World University Rankings, classement annuel des universités publié par QS Quacquarelli Symonds, société britannique d'analyse de données spécialisée dans l'enseignement supérieur dans le monde, publié en juin, témoigne de la percée de l'UTA dans le top 20 mondial des universités pour le nombre de citations par chercheur, c'est-à-dire le nombre de fois où ses publications sont citées dans d'autres travaux, critère utilisé pour mesurer la qualité et l'impact de la recherche menée dans une institution donnée. L'Université de Tel-Aviv occupe la 19ème place du classement mondial selon ce critère, loin devant les six autres universités israéliennes représentées.

L'un des pays les plus prolifique en terme de productivité de la recherche

L'UTA est également l'université israélienne ayant le plus amélioré sa position globale dans le classement par rapport à l’an dernier, grimpant de 11 échelons pour se placer au 219e rang sur 1001 universités dans le monde.

Elle est également la première université israélienne en termes de réputation auprès des employeurs, se classant au 235ème rang mondial pour cet indicateur.

Le QS World University Rankings évalue les performances de plus de 1000 universités dans 82 localités dans le monde, couvrant 23 millions d'étudiants et deux millions d'enseignants. Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) occupe la première place de ce classement pour la huitième année consécutive.

Selon Ben Sowter, directeur de la recherche chez QS: "Israël est l’un des pays les plus innovants au monde et l’un des plus prolifiques en termes de productivité de la recherche, mesurée en nombre d’articles scientifiques par million de citoyens. Il possède également l'un des taux les plus élevés de scientifiques et de techniciens parmi la population active, qui lui confère son statut de pôle technologique de classe mondiale, dont le succès s'explique entre autre par la qualité de la recherche menée dans ses principales universités. Le fait de compter parmi les 100 meilleures universités du monde pour le nombre de citations, critère qui mesure la productivité et l'impact des chercheurs, témoigne de cette infrastructure exceptionnelle".

Le classement QS prend en compte 11,8 millions d'articles de recherche et 100 millions de citations. Il est de plus basé sur des formulaires d'évaluation remplis par 94 000 universitaires et 44 000 gestionnaires d'embauche dans le monde.

j'aime:

Un professeur de l'Université de Tel-Aviv élu à l'Académie nationale de Grèce

Le Prof. Irad Malkin, professeur émérite de l'Université de Tel-Aviv et lauréat du prix Israël d'histoire en 2014, est le premier Israélien élu membre de la prestigieuse Académie d'Athènes, l'Académie nationale de Grèce.

irad malkinL'Académie des Sciences, Humanités et Beaux-arts d'Athènes est considérée comme l'institution universitaire la plus importante et la plus prestigieuse de Grèce, et regroupe des chercheurs de premier plan en sciences de la nature et en sciences humaines.

Elle a été fondée en 1926 dans la lignée de l'Académie de Platon de la Grèce antique. L'Académie en Sciences humaines compte environ 30 Grecs et 30 "hetairos" (membres étrangers). L’octroi du statut de "hetairos" est le plus grand honneur que l’Académie nationale de Grèce puisse accorder à un universitaire qui n’est pas grec. Le professeur Irad Malkin sera le premier membre israélien de l'Académie grecque.

Le Prof. Malkin a été choisi par l'Académie pour son statut d'historien novateur du monde grec antique. Ses études sur les liens entre religion, mythe et peuplement, le monde méditerranéen de Sparte, Ulysse comme héros ethnoculturel de la Méditerranée, ainsi que sur l'identité ethnique grecque, sont considérées comme novatrices et originales, de même que son utilisation combinée des nouvelles théories scientifiques comme la théorie des réseaux et des grandes questions historiques, pour expliquer l'apparition de la culture méditerranéenne classique.

Crédit photo: Iris Soloveitchik Merav

j'aime:

Neuvième Cyber Week mondiale de l'Université de Tel-Aviv

La neuvième Cyber Week aura lieu du 23 au 27 juin dans l'auditorium Smolarz de l'Université de Tel-Aviv. Elle réunira 370 intervenants de 85 pays et 8 000 participants du monde entier autour d'une cinquantaine d'évènements. La Cyber Week de l'Université de Tel-Aviv est la Conférence sur la cyber sécurité la plus importante et la plus influente au monde.

Cyberweek 2019Technologie de la Blockchain, intelligence artificielle, chiffrement quantique, respect de la vie privée, fraude, aviation et infrastructures critiques sont parmi les sujets brûlants de l'actualité qui seront abordés au cours de la semaine, organisée par le Centre interdisciplinaire Blavatnik pour la cyber-recherche, l'atelier Yuval Ne'eman pour la science, la technologie et la sécurité, l'Agence nationale pour la cyber sécurité auprès du Bureau du Premier Ministre, en coopération avec le Ministère des Affaires étrangères.

Le programme inclura deux jours de séances plénières le 25 et 26 juin, au cours desquels les plus grands experts et leaders mondiaux du domaine du cyber donneront des conférences dans l’auditorium Smolarz. En outre, une cinquantaine de conférences, tables rondes et ateliers pratiques sur des sujets d'actualité dans le domaine seront organisés.

Cette année, environ 8 000 personnes sont attendues, dont 2 000 invités de haut niveau venus de 80 pays, des experts internationaux, des décideurs du monde entier, des investisseurs, des start-up, des spécialistes de technologie, des universitaires, des étudiants, des hackers, et des leaders de l'industrie.

La participation aux divers évènements est conditionnée par une inscription à l'avance pour chaque événement séparément sur le site de la conférence.

 

Accéder au site de la conférence

j'aime:

L'Université de Tel-Aviv parmi les 100 principaux déposants de brevets aux Etats-Unis en 2018

L'Université de Tel-Aviv a été classée à la 66ème place et à la première en Israël parmi les 100 premières universités du monde en termes de nombre de brevets déposés aux Etats-Unis, d'après le classement annuel publié par l'Académie nationale des inventeurs (NIA) des Etats-Unis. Le Technion arrive à la 75e place.

top100 580L'Université de Tel-Aviv a été classée 66ème parmi les 100 premières universités du monde à avoir déposé des brevets aux Etats-Unis en 2018, d'après le classement publié aujourd'hui par la National Academy of Inventors (NIA) et l'Association des détenteurs de propriété intellectuelle (IPO) des États-Unis.

Le classement, publié depuis 2013, classe les 100 meilleures universités et instituts de recherche dans ce domaine dans le monde. Selon lui, l'Université de Tel-Aviv, par l'intermédiaire de sa société de transfert de technologie Ramot, a enregistré 37 brevets cette année aux États-Unis. Au total, l'université a enregistré 121 brevets en 2018 dans le monde entier.

Voir le classement

j'aime:

Page 1 sur 56