Webinaire avec le PDG d’i24News à l’Université de Tel-Aviv

« Les enjeux géostratégiques d’une chaine d’information israélienne », tel était le thème du webinaire organisé le 11 avril dernier par l’Association française et l’Association francophone de l’Université de Tel-Aviv, au cours duquel Frank Melloul, PDG d’i24News, a expliqué les objectifs et les choix stratégiques de cette chaine d’information télévisée israélienne diffusant en anglais, arabe et français, et répondu aux questions du public. La conférence était animée par le Prof. François Heilbronn, Président de l’Association française de l’Université de Tel-Aviv.

Logo francois melloulAprès avoir remercié les organisateurs de l’évènement, André Amiach, Danielle Schemoul, Déléguée générale de l’Association française, et Agnès Goldman, Déléguée de l’Association francophone, le Prof. Heilbronn rappelle que le but de ces deux associations est de soutenir l’Université de Tel-Aviv en développant des partenariats stratégiques avec des établissements universitaires français, en faisant connaitre l’excellence de sa recherche et de son enseignement dans le monde francophone, et en récoltant des fonds pour financer les étudiants. « Le séminaire de ce soir est particulièrement destiné à récolter des fonds pour les étudiants de l’Université, frappés de plein fouet par la crise économique due au covid-19, et qui ne sont plus en mesure de poursuivre leurs études sans une aide financière d’urgence. Sans votre aide, nous n’aurons pas les chercheurs de demain », a-t-il rappelé au public.

Quatre nouveaux types de géopolitiques

Lancée en 2013 sous l’impulsion de Patrick Drahi, i24news est une chaine télévisée internationale israélienne d’information en continu dont les programmes sont diffusés dans de nombreux pays, y compris au Magreb, en Afrique francophone, et dans les pays du Golfe persique. Basée à Tel-Aviv, elle occupe 2 500m² sur le port de Jaffa, compte 150 journalistes de 35 nationalités différentes toutes religions confondues, et a scellé sa dimension mondiale avec son lancement aux Etats-Unis en février 2017, où elle atteint 20 millions de foyers. Elle est également diffusée en Israël depuis la même année. Frank Melloul est le fondateur de la chaine et son PDG depuis son lancement.

frankLe conférencier commence par replacer i24 dans ce qu’il appelle la « géopolitique des médias ». « Pour bien comprendre la stratégie de développement d’une chaine d’information internationale, il faut savoir que le monde dans lequel nous vivons est en perpétuel changement », explique-t-il. Afin de mettre en place la stratégie d’i24News, Frank Melloul a pris ses distances par rapport à la grille de lecture traditionnelle des spécialistes, la géopolitique des blocs, et rajouté quatre types de géopolitiques. Tout d’abord celle de l’émotion. Pour lui, trois types d’émotions sont prégnantes dans le domaine des relations internationales. « La première, c’est la peur, applicable par exemple à l’Occident qui a complétement perdu le contrôle de ce qui se passe sur terre, on le voit bien avec la pandémie. La peur nous fait prendre conscience du fait que nous sommes vulnérables, et nous pousse à prendre de mauvaises décisions. La deuxième, c’est l’humiliation. Pour les pays qui font partie d’un « bloc fort », elle peut aboutir à une réaction positive, et pousser à se surpasser, comme ça a été le cas ces dernières décennies en Asie du sud-est, par exemple. Sinon on est dans une humiliation négative, et là c’est le désespoir, qui amène aux conflits et aux crises identitaires. C’est ce qu’on voit de plus en plus dans le monde arabo-musulman d’aujourd’hui. La troisième émotion, c’est l’espoir, qui donne confiance en l’avenir. Quand on a confiance en l’avenir on signe la paix et on fait du business ».

Un "petit David"

La deuxième géopolitique définie par Frank Melloul est celle de la perception, qui dépend de l’endroit où l’on se trouve dans le monde. « Par exemple, lorsque l’on ne vit pas au Proche-Orient, on en a une perception pessimiste, celle d’une zone de guerre où les habitants sont ennemis et les pouvoirs instables. Par contre, lorsqu’on y vit, on devient optimiste, car on aperçoit les intérêts stratégiques », explique le conférencier. Selon lui, la question palestinienne n’est plus prioritaire au Moyen-Orient, la vraie menace étant devenue l’émergence d’un Iran nucléaire. « Pour les pays arabes, le véritable allié aujourd’hui est Israël, et c’est ce qui a permis la signature des accords d’Abraham ». La troisième géopolitique qu’il prend en considération est celle des médias. « Ce sont eux qui font que l’on puisse croire ou non si la paix est possible. C’est une perception qui est façonnée par les médias, qui ont aujourd’hui une énorme responsabilité sur la façon de penser du public ».

François melloulMais ces médias sont-ils capables d’influencer la diplomatie ? Le PDG d’i24News explique que les chaines d’informations internationales sont tout d’abord au service de la politique étrangère de leur pays. Il passe en revue les chaines d’information internationales concurrentes d’i24 : « France 24 », dit-il, « appartient au gouvernement français. Elle a pour mission première de promouvoir la politique étrangère de la France, quelle qu’elle soit. C’est un outil de propagande de la France. Il en va de même pour Al Jezeera qui appartient à l’Emir du Qatar, « Russia Today » à Vladimir Poutine, de la BBC en Grande-Bretagne, de CNN financé par le Parti démocratique américain, ou Fox News par les Républicains et les Evangélistes. Toutes ces chaines appartiennent à des gouvernements et leur seule vocation est de promouvoir la politique étrangère de leur pays ».

Face à tous ces Goliath de l’information internationale, i24News, est selon son PDG un « petit David ». Financé par Patrick Drahi, elle n’appartient à aucun gouvernement, et a pour seul but de changer la perception d’Israël dans le monde. « Quel que soit le gouvernement, cela ne changera pas l’ADN de la chaine », dit-il.

La "géopolitique des enfants d'Abraham"

Autre élément important lorsque l’on veut comprendre le fonctionnement des médias : les rapports entre ces derniers. « Aujourd’hui les journalistes pratiquent le « copié-collé », explique Melloul. « L’AFP fait du copié-collé à partir d’Al Jezeera, et tous les médias dans le monde font à leur tour du copié-collé à partir des dépêches de l’AFP. Donc tous les écrans du monde reproduisent automatiquement les informations d’Al Jezeera. Ce qui compte aujourd’hui, c’est le média de référence que vont choisir les journalistes selon la politique étrangère de leur gouvernement ou leur propre conviction intime ».

francoisEnfin, il devient impossible de maitriser Internet et les réseaux sociaux. « Aujourd’hui n’importe qui peut dire n’importe quoi. Il faut vérifier six fois toute information obtenue par ce biais. Tout ce qui est véhiculé est déformé parce que réduit à un « twitt » modelé selon la façon de penser de son auteur ».  Frank Melloul conclut donc à ce stade qu’I24News n’a en fait pas de concurrent, puisque les autres chaines d’information internationales ne sont pas formatées de la même manière qu’elle.

Selon lui, une nouvelle géopolitique, qu’il appelle « la géopolitique des enfants d’Abraham » est en train de s’écrire au Moyen-Orient, i24News s’inscrivant au centre de ce changement. « i24News a été conçu sur l’idée de la coexistence », déclare-t-il. « Sa newsroom, située sur le port de Jaffa, est le lieu de rencontre de journalistes juifs, chrétiens, musulmans et druzes qui travaillent ensemble et co-produisent le même contenu. Je suis fier de dire qu’à I24News la paix est possible dans un média. Dans notre cantine, les Juifs et les Arabes partagent le même houmous. La coexistence est l’ADN de cette chaine ». 

"i24 a choisi comme arme la vérité"

Franck Melloul explique que cette nouvelle réalité a commencé à se tisser dès 2015 sur les canaux anglais et arabe de la chaine, où le vivier potentiel est plus important que sur la chaine française. « Israéliens et Palestiniens débattent ensemble tous les soirs sur la chaine arabe. Le contenu d’I24News passe sur Al Jezeera. Nous sommes devenus le lieu de rencontre où tous les pays du Golfe et Israël ont commencé à parler depuis 2015 ».

En visite à Dubai début avril, où il a reçu un accueil très chaleureux, Frank Melloul dit s’être rendu compte qu’i24News y était reconnue comme la chaine des Accords d’Abraham : « Toutes les personnalités que j’ai pu rencontrer m’ont confirmé leur intérêt pour la chaine, et leur souhait d’utiliser i24News, diffusé dans tous les pays du Golfe, comme la plateforme qui va expliquer au monde le nouveau Moyen-Orient. Et ce nouveau Moyen-Orient partira de la seule démocratie de la région : Israël. Un changement formidable est en train de se mettre en place au Moyen-Orient, et nous avons fait le choix de devenir un acteur de cette dynamique, et pas seulement un observateur. Nous créons des passerelles depuis huit ans. L’information est un combat quotidien, et pour le mener, i24news a choisi comme arme la vérité et l’authenticité pour faire comprendre que le monde est en perpétuel changement ».

film francois frqnk etudiqntCette intervention a éveillé de nombreuses questions au sein du public, notamment sur le développement international de la chaine, l’influence de Patrick Drahi sur la ligne générale, la sémantique utilisée par les journalistes, l’image des Juifs français en Israël et la pénétration de la chaine dans les provinces françaises.

Né en Suisse, Frank Melloul a étudié à la Faculté de droit de Genève (1997), et a obtenu une licence en relations internationales à l’Institut des hautes études internationales (1999), une maîtrise en relations internationales à l'EHEI Paris (2000), et un master en négociation à l’Université Paris-Sud (2001). Il entre en 2001 au ministère des Affaires étrangères et européennes comme chargé de mission. Il est ensuite nommé Conseiller au cabinet de la ministre déléguée aux Affaires européennes (2002-2003), et rejoint ensuite le Quai d’Orsay (2003-2004) comme adjoint au porte-parole chargé des affaires stratégiques. En avril 2004, il rejoint le cabinet du ministre de l'Intérieur, Dominique de Villepin comme conseiller presse et communication et le suit ensuite à Matignon de 2005 à 2007. Nommé directeur de la stratégie et du développement international de la chaîne d’actualité internationale France 24 (mai 2007 à juin 2008), il devient ensuite directeur de la stratégie, du développement et des affaires publiques du holding Audiovisuel extérieur de la France (AEF). Il est depuis aout 2012 PDG de la chaine d’information internationale I24News depuis sa fondation.

Le Prof. Heilbronn a également remercié Rosy Azar représentante de la Banque Discount, sponsor de ces conférences.

 

Photos: captures d'écran pendant le webinaire.

 

FONDS DE SOUTIEN D’URGENCE
Créé par l'Université de Tel-Aviv pour ses étudiants
Touchés de plein fouet par la crise économique due au Covid19, des milliers d’étudiants ont perdu leur emploi et ne peuvent plus subvenir à leurs besoins.
Pour les aider, contactez-nous : 
En France: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01 40 70 18 07 
En Israël : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 03 640 67 80