Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Médecine

La maladie de Parkinson améliore la créativité

this-is-your-synapse-1024x768 1Une étude dirigée par le Prof. Rivka Inzelberg de la Faculté de Médecine de l'Université de Tel-Aviv et du département des neurosciences du Centre médical Sheba de Tel Hashomer démontre définitivement que l'énergie créatrice est plus développée chez les malades souffrant du Parkinson que chez les individus en bonne santé, et que les patients consommant des doses plus élevées de médicaments ont des tendances artistiques plus développées que leurs homologues moins médicamentés.. L'étude a été publiée dans la revue Annals of Neurology.

IzelbergLe Prof Inzelberg et une équipe de chercheurs commune de l'UTA, du Centre médical Sheba, et de l'Université de Bar-Ilan ont mené la première étude empirique vérifiant le lien entre le Parkinson et les tendances artistiques. Le Prof. Rivka Inzelberg avait déjà fait état de la créativité exceptionnelle des patients atteints de la maladie dans la revue Behavioral Neuroscience il y a deux ans. "Au départ" rapporte-t-elle "j'avais observé que les malades du Parkinson faisaient montre d'un intérêt particulier pour l'art et des loisirs créatifs difficilement compatibles avec leurs limitations physiques. Mon article précédent relevait la cohérence entre les études de cas du monde entier à ce sujet. Notre étude actuelle  [...]

Lire la suite sur: http://siliconwadi.fr/14854/la-maladie-de-parkinson-ameliore-la-creativite. Cet article a été publié sur http://siliconwadi.fr/ le 16.07.2014.

Une nouvelle étude de l'Université de Tel-Aviv lie la maladie d'Alzheimer à l'hyperactivité du cerveau

Alzheimer-et-hyperactivité-du-cerveau 1Une étude menée par une équipe de chercheurs dirigée par le Dr Inna Slutsky de la Faculté de Médecine et de l'Ecole des neurosciences de l'Université de Tel-Aviv, a identifié le mécanisme moléculaire qui déclenche l'hyperactivité des neurones du cerveau à un stade précoce de la maladie d'Alzheimer. Les chercheurs ont découvert que la protéine précurseur de l'amyloïde (APP), qui secrète la bêta-amyloïde, chaîne d'acides aminés, agit également comme récepteur de cette substance, se "liant" à elle et induisant ainsi une cascade de signalisations qui provoquent des "courts-circuits" dans le réseau de communication du cerveau. La compréhension de ce mécanisme améliore fortement les possibilités de développer des traitements pour restaurer la mémoire et de protéger le cerveau. L'étude a été publiée dans la revue Cell Reports. 

Inna SlutskyL'hyperactivité des neurones a été observée dans l'hippocampe - zone du cerveau qui contrôle l'apprentissage et la mémoire, la première atteinte au commencement de la maladie. Cette accélération de l'activité neuronale précède la formation de plaques amyloïdes, qui conduisent à la mort des cellules du cerveau aux stades avancés de l'Alzheimer [...]

 

 

Lire la suite sur: http://siliconwadi.fr/14823/la-maladie-dalzheimer-serait-liee-a-lhyperactivite-du-cerveau#comments. Cet article a été publié sur http://siliconwadi.fr/ sous le titre "La maladie d'Alzheimer serait liée à l'hyperactivité du cerveau" le 8.07.2104.

Découverte médicale importante: nos reins sont capables de se régénérer

Insuffisance rénale Tel Aviv University 1Une étude menée par des chercheurs de l'Université de Tel-Aviv et de l'Université Stanford montre que, contrairement à l'opinion admise, nos reins sont capables de se régénérer d'eux-mêmes. Elle ouvre ainsi la voie à de nouveaux traitements et est même susceptible, dans l'avenir, d'éviter les transplantations rénales.

L'étude, réalisée en collaboration entre les équipes du Dr Benjamin Dekel de l'Ecole de Médecine de l'Université de Tel-Aviv et du Centre médical Sheba, et du Dr. Irving L. Weissman de l'Institut de Biologie des cellules souches de l'Université Stanford en Californie a été publiée dans la revue Cell Reports.

Prof.-Benjamin-DekelL'insuffisance rénale est une maladie courante, qui tend à augmenter en occident, en parallèle avec l'obésité et l'hypertension artérielle. Les traitements actuels incluent la dialyse, processus difficile et contraignant pour le patient, et les transplantations, limitées par la pénurie d'organes disponibles. Les patients figurent par milliers sur des listes d'attente et meurent parfois avant qu'un donneur compatible ne soit trouvé [...]

 

Lire la suite sur: http://siliconwadi.fr/14763/insuffisance-renale-decouverte-capitale-en-israel. Cet article a été publié sur http://siliconwadi.fr/ le 27/06/2014, sous le titre : "Insuffisance rénale ; découverte capitale en Israël".

Une capsule "vibrante" pour remplacer les laxatifs ?

ConstipationUne étude pilote menée par le Dr Yishai Ron du Département de Gastrœntérologie et d'Hépatologie du Centre médical Sourasky affilié à l'Ecole de Médecine de l'Université de Tel-Aviv a testé une capsule "vibrante" de la taille d'une pilule susceptible de soulager la constipation chronique en remplacement des médicaments. Les résultats de l'étude ont été présentés le mois dernier à la Convention des maladies digestives de Chicago.

La capsule, développée par une société israélienne, contient un minuscule moteur programmé pour se mettre à vibrer six à huit heures après l'ingestion des aliments. La stimulation mécanique causée par la pilule produit des contractions imitant le mouvement biologique naturel par lequel le bol alimentaire progresse à l'intérieur des voies digestives, et facilite un transit intestinal normal.

Selon l'étude, la capsule vibrante multiplierait par deux les mouvements de l'intestin chez les patients souffrant de constipation idiopathique chronique ou de colopathie dite fonctionnelle ("côlon irritable"), et constituerait une thérapie non-médicamenteuse innovatrice offrant une alternative aux traitements standards (laxatifs, boissons riches en fibres diverses, lavements et autres) souvent peu agréables et parfois inefficaces.

Lire la suite sur: http://siliconwadi.fr/14752/constipation-une-capsule-vibrante-pour-remplacer-les-laxatifs. Cet article a été publié sur http://siliconwadi.fr/  le 25/06/2014 sous le titre: "Constipation: une capsule vibrante pour remplacer les laxatifs"

Un "nano-nez" artificiel pour "flairer" le cancer du poumon

Cancer-du-poumon-les-tumeurs-ont-une-odeur-reconnaissable 1Des chercheurs de l'Université de Tel-Aviv et d'institutions partenaires ont développé une méthode révolutionnaire pour détecter le cancer du poumon à ses débuts, au moyen d'un "nano-nez artificiel" capable de mesurer le taux de marqueurs chimiques contenu dans l'air expiré, avec une exactitude de 90%.

Une étude menée conjointement par les Prof. Nir Peled de la Faculté de Médecine de l'Université de Tel-Aviv, Hossam Haick du Technion (l'inventeur du dispositif) et Fred Hirsch de l'Ecole de Médecine de l'Université de Denver-Colorado, a permis de détecter avec précision le plus mortel des cancers, grâce à un capteur d'haleine, le NaNose, qui "renifle" littéralement les tumeurs dans l'air exhalé par les poumons.

L'étude, présentée à la récente conférence sur l'Oncologie clinique de Chicago, a été conduite sur 358 patients, diagnostiqués comme atteints du cancer pulmonaire ou présentant des risques élevés, qui ont été suivis dans le cadre des universités de Denver, de Tel-Aviv et de Liverpool ainsi qu'au Centre de radiologie de Jacksonville en Floride.

Lire la suite sur: http://siliconwadi.fr/14713/le-cancer-du-poumon-peut-etre-detecte-par-son-odeur. Cet article a été publié sur http://siliconwadi.fr/ sous le titre "Le cancer des poumons peut être détecté par son odeur" le 23/06/2014.