Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Prix contre la violence sexiste à un Professeur de l'Université de Tel-Aviv

Le Prof. Einat Peled de l'École d'Assistance sociale de l'Université de Tel-Aviv a reçu le prix de l'Association israélienne des travailleurs sociaux pour sa contribution au développement de la connaissance et du traitement de la violence domestique et de la violence contre les femmes.

einatpeled580Le Prix, au nom du Professeur Yossi Kattan, est attribué chaque année aux professeurs et chercheurs qui développent des programmes en collaboration avec les institutions et les services sociaux de la communauté, mettant en œuvre avec succès leurs connaissances universitaires dans l'exercice de la profession.

Le Prof. Peled, qui travaille depuis de nombreuses années sur la violence sexiste, la violence domestique et les enfants exposés à la violence et la prostitution, a réussi à mettre les modèles qu'elle a développés en application par les groupes de soins et de soutien des centres de prévention de la violence en Israël. Pendant près d'une décennie, elle a participé au développement et à la direction de l'organisation israélienne "Women's Spirit" pour la promotion de l'indépendance économique chez les femmes victimes de violence. Elle a récemment pris part à l'évaluation et au développement du programme "Coeur 24/7" pour le traitement des mineurs et des jeunes subissant une exploitation sexuelle commerciale, en collaboration avec l'association ELEM pour la jeunesse en détresse en Israël, le Ministère des Affaires sociales et la municipalité de Tel-Aviv-Jaffa.

Influencer la société pour améliorer la justice sociale et l'égalité

"Il est nécessaire de traduire les connaissances théoriques dans un langage adapté à  l'intervention professionnelle pour permettre sa contribution au changement social", explique le Prof. Peled, pour qui les connaissances qu'elle développe permettront de promouvoir le changement social. "Un chercheur critique doit considérer son travail universitaire comme visant à influencer la société à définir la justice sociale. Je conçois mes recherches comme une aide pour améliorer la justice sociale et l'égalité, et faire face à l'exclusion et la discrimination".

Dans les années à venir, le Prof. Peled aspire à mettre en œuvre ces principes dans le cadre de son programme de recherche pour le développement de la connaissance et des méthodes pratiques "dans le domaine de la prostitution des femmes et des hommes qui paient pour le sexe", dit-elle. "Depuis plusieurs années, j'étudie cet espace de la prostitution et du sexe contre paiement, parmi les hommes et les femmes, et parmi les jeunes. Il est important pour moi de comprendre ce qui motive le fait de payer pour le sexe du point de vue de celui qui paie, généralement des hommes. L'un des résultats attendus de ces recherches est le développement d'interventions visant à réduire l'exploitation et la violence dans le domaine de la prostitution et du sexe payant".