Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Il y avait déjà un "maire" à Jérusalem y a 2 700 ans, d'après les chercheurs de l'Université de Tel-Aviv

Le Prof. Benjamin Sass du Département d'Archéologie de l'Université de Tel-Aviv en collaboration avec le Prof. Tallay Ornan de l'Université hébraïque, étudie depuis un an un sceau trouvé sur le chantier de fouilles de l'Autorité des Antiquités d'Israël au pied du Mur des Lamentations, portant l'inscription "Gouverneur de Jérusalem" en hébreu ancien. Selon les chercheurs, le sceau, premier de ce type jamais découvert, constitue une preuve archéologique de l'existence d'un gouverneur de la ville il y a 2700 ans, en accord avec le récit biblique, et dont la fonction était comparable à celle du maire actuel. Il a été présenté au maire de Jérusalem, Nir Barkat, la semaine dernière.

SceaujerusalemLe cachet, une empreinte d'argile cuite d'une taille de 15 mm sur 13 et dune épaisseur de 2 à 3 mm, a été découvert alors que les chercheurs passaient au crible les poussières issues d'une structure datant de la fin de la période du Premier Temple (7 au 6 siècle avant JC),  à 100 mètres au nord-ouest du Mont du Temple.

Il représente "deux hommes debout sur une double ligne qui se font face l'un à l'autre comme dans un miroir", décrit le Prof. Sass. Leurs têtes ressemblent à de gros points, sans aucun détail. Les mains vers l'extérieur sont abaissées et celles tournées vers l'intérieur sont levées vers le haut, comme s'ils tenaient ensemble quelque chose, peut-être un croissant de lune. Les deux personnages portent un vêtement à rayures jusqu'à l'emplacement des genoux, qui ne sont pas marqués. Sous la ligne est écrit en caractères hébraïques antiques l'inscription "Au gouverneur ("Sar") de la ville" - (ou du ministre de la ville), sans séparation entre les mots et sans article ".

Une zone résidentielle de la période du Premier Temple

Le titre de " Gouverneur de la ville" (littéralement "Ministre de la ville") est connu dans la Bible et dans les documents non bibliques et désigne la personne en charge de la ville au nom du roi", ajoutent les Prof. Sass et Ornan, "Il est fait mention deux fois dans la Bible du gouverneur de Jérusalem, nommé par le roi à la fonction municipale la plus élevée de la ville. Dans le deuxième Livre des rois, on cite un gouverneur de la ville de Jérusalem à la période du roi Ezekias du nom de Yehoshua et dans le livre des Chroniques, il est fait mention de Maasiyahu, gouverneur de Jérusalem à l'époque de Josias".

benjaminsassSelon les chercheurs, il est possible que le cachet ait été rattaché à une livraison importante et utilisé comme une sorte de "logo", ou de souvenir minuscule, joint aux envois faits au nom du gouverneur de la ville. "Il est tout à fait possible que la destination de l'envoi fait au nom du gouverneur ait été l'un des bâtiments de la zone des fouilles" explique le Dr. Weksler-Bdolah de l'Autorité des Antiquités, responsable du chantier. La découverte de l'empreinte et du titre qu'elle arbore, de même que d'une collection de sceaux déjà trouvés dans la même structure, renforcent l'hypothèse selon laquelle, face à l'actuelle esplanade du Mur, sur les pentes de la colline ouest de la Jérusalem antique, et à une distance d'environ 100 mètres du Mont du Temple, se trouvait une zone résidentielle habitée par les détenteurs de postes élevés dans la Jérusalem de la fin de la période du premier Temple ".

Le sceau a été présenté pour la première fois au maire de Jérusalem, Nir Barkat, la semaine dernière, lors de sa visite au parc archéologique Centre Davidson, à proximité du Mur occidental. "Il est très émouvant de recevoir des salutations provenant de la Jérusalem de la période du premier Temple" a-t-il déclaré. "Jérusalem est l'une des capitales les plus anciennes du monde, le peuple juif y a vécu de manière continue pendant plus de 3000 ans. Nous avons le privilège de vivre dans une ville au passé glorieux et il est de notre responsabilité de développer et de renforcer Jérusalem pour les générations futures".

Après les analyses des chercheurs, le sceau sera exposé dans les locaux de la mairie de Jérusalem.

 

Photo (du haut): Carla Amit, Autorité des Antiquités d'Israël.