Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Les travailleurs du métal de l’Antiquité n'étaient pas des esclaves mais des artisans hautement appréciés

Selon les archéologues de l'Université de Tel-Aviv les fondeurs de cuivre de l'âge de fer étaient non pas des esclaves mais des ouvriers respectés et hautement  qualifiés.

slaveshill 225x225En 1934, l'archéologue américain Nelson Glueck surnomma « Colline des esclaves » le promontoire situé au centre de la plus ancienne mine de cuivre connue au monde, celle de la Vallée de Timna, au cœur de la plaine de l'Arava en Israël. Le monticule semblait en effet présenter tous les signes d'un camp d'esclaves de l’âge de fer : rudes conditions du désert, présence de fourneaux ardents et d’une barrière massive empêchant la fuite. Cependant, de nouveaux vestiges découverts par les archéologues de l'Université de Tel-Aviv renversent ce narratif et présentent une image beaucoup plus complexe de la production du métal à l’âge de fer.

Dans le cadre des fouilles archéologiques menées dans la Vallée de Timna par le Département d'Archéologie et des cultures du Proche-Orient de l’Université de Tel-Aviv, les Dr. Erez Ben-Yosef et  Lidar Sapir-Chen ont analysé des restes de nourriture consommée par des fondeurs de cuivre il y a 3000 ans. Les résultats de cette analyse, publiés dans la revue Antiquity, indiquent que les travailleurs qui faisaient fonctionner les fours étaient en fait des artisans qualifiés et adulés qui jouissaient d’un statut social élevé. D’après les chercheurs, cette découverte pourrait avoir des ramifications sur des sites similaires dans la région […]

Lire la suite sur : http://coolisrael.fr/20462/les-travailleurs-du-metal-de-lantiquite-netaient-pas-des-esclaves. Cet article a été publié sur http://coolisrael.fr/ le 9.09.14 sous le titre « Les travailleurs du métal de l’Antiquité n’étaient pas des esclaves… »