Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Deux films d'étudiants de l'Université de Tel-Aviv sélectionnés au prestigieux Festival de Locarno

"The Dive" ("Le plongeon"), premier long métrage de Yona Rozenkier et "Out", court-métrage de fin d'études d'Alon Sahar de l'Ecole de cinéma et télévision Steve Tisch de l'Université de Tel-Aviv ont été sélectionnés pour participer à la compétition officielle du 71e Festival du Film de Locarno en Suisse, le plus ancien festival de cinéma du monde, l'un dans la catégorie "Cinéastes du Présent" réservée aux premiers et deuxièmes films de jeunes créateurs, l'autre dans la section des courts et moyens métrages. Le Festival se déroulera du 1er au 11 aout 2018.

the dive580Le premier long métrage de Yona Rozenkier, diplômé de l'Ecole de cinéma de l'UTA, "The Dive" ("Hatzlila" en hébreu) s'est fait remarquer dès les premières étapes de sa production. Il a été le premier film pris en charge par le Fonds Steve Tisch destiné à la production d'un premier film de long métrage en 2017. Produit par Gaudeamus, la société de production de l'Ecole de cinéma Steve Tisch, il a également obtenu le soutien de la Fondation Rabinovich pour les Arts, du Ministère israélien de la Culture et des Sports et du Conseil de la loterie nationale d'Israël (Mifal Hapais) pour la Culture et les Arts. Dès la fin de sa production, il a participé à l'atelier 'Produire au Sud' du Festival des 3 Continents et au Pitch Point du Festival de Jérusalem. Il a de même pris part cette année au laboratoire Work-In-Progress du Festival de Seattle, et sera projeté en première au prochain Festival du Film de Jérusalem dans le cadre de la compétition des films israéliens.

"The Dive" raconte l'histoire de Yoav, qui revient au kibboutz de son enfance à la frontière libanaise après une année de séparation d'avec sa famille, pour enterrer son père. Il retrouve ses deux frères, le cadet, Avishai, qui fait son service et doit être mobilisé sur le front libanais, et l'aîné Itai. Alors que la guerre fait rage autour d'eux, les deux frères aînés commencent une formation rituelle de leur cadet dans l'esprit des méthodes violentes de leur père décédé. Le kibboutz désert devient le terrain de jeux surréaliste des trois frères, et l'entraînement se fait de plus en plus violent jusqu'à ce que finalement, après un tournant tragique, il devienne incontrôlable.

"Out", le court-métrage d'Alon Sahar, sera projeté dans le cadre de la compétition "Pardo di Domani", compétition de courts et moyens métrages dédiée à la future génération de cinéastes dans le monde. Le film est un autoportrait de Guy, jeune soldat démobilisé qui utilise sa caméra comme une arme psychologique pour retranscrire à la fois son passé comme soldat dans les territoires, et son présent comme "taupe" dans une organisation pour les droits de l'homme.

Ce n'est pas la première fois qu'un film produit à l'École de cinéma et de télévision de l'UTA est accepté dans le cadre du prestigieux festival suisse. Ce fut le cas en 2016 du premier long métrage de Hadas Ben-Aroya, "Les gens qui ne sont pas moi", son film de fin d'étude produit dans le cadre de l'Ecole. Ce fut le cas également dans le passé celui de "The Pit" ("Le puits") d'Itamar Lapid, de "Srak" ("Reality Check") de Michal Vinik, " Nuit noire" ("Laila Afel") de Leonid Prudovsky, "Zohar" de Yasmine Novak et d'autres.

Créé en 1946, le Festival du film de Locarno est l’un des plus anciens festivals de cinéma au monde. Consacré au cinéma d'auteur, il se déroule chaque été dans la ville suisse italienne de Locarno. Il est inclus dans la liste des treize "festivals compétitifs" à l'instar du Festival de Cannes et de la Mostra de Venise. La récompense principale décernée par son jury est le Léopard d'or (Pardo d'oro).