Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Un film d'un étudiant de l'Ecole de cinéma de l'Université de Tel-Aviv sélectionné au Festival de Cannes

"Rubber Dolphin" ("Dauphin en caoutchouc" ou "Dolphin Megoumi" en hébreu), film de fin d'étude d'Ori Aharon, étudiant de l'Ecole de cinéma et de télévision Steve Tisch de l'Université de Tel-Aviv a été sélectionné dans le cadre de la compétition du court-métrage de la Cinéfondation du 71e Festival de Cannes qui se déroulera du 8 au 19 mai 2018, où il sera projeté en première mondiale.

DOLFIN MEGUMI ORI AHARON 580Créée au Festival de Cannes en 1998, la compétition Cinéfondation vise à découvrir la prochaine génération de grands cinéastes, leur donner une plateforme et encourager leur travail original et innovant.

17 films ont été choisis cette année parmi les 2426 soumis à la compétition par les écoles de cinéma du monde entier. 14 pays de quatre continents seront représentés dans la sélection. "Rubber Dolphin" est le seul film israélien nominé.

D'une durée de 28 minutes, le court-métrage a été produit en partenariat avec le "Projet Cinéma" de la Fondation Rabinowitz, et raconte une nuit intime dans un appartement tel-avivien entre deux hommes (Chen Chefetz et Omri Laron) qui viennent de se rencontrer. Leur affinité physique est immédiate et passionnée, et à mesure que la nuit s'approche de sa fin, ils tombent sous le charme l'un de l'autre, jusqu'à ce que la soif d'amour fasse son apparition.

Ori Aaron, qui a produit et monté le film, a déjà géré de nombreux projets dans le domaine du cinéma. Il dirige actuellement le Festival international du film d'étudiants de Tel-Aviv, dont la 20e édition se déroulera du 10 au 16 juin 2018. En 2017, il a réalisé un projet spécial dans le cadre du Festival de Jérusalem, et a auparavant coproduit et codirigé la gestion artistique du Festival international du film gay de Tel-Aviv (2016). Aaron est en train de développer le scénario d'un long métrage autour de la quête semée de déceptions du héros de Rubber Dolphin après "l'étincelle" de son existence.

C'est le 14e film produit par l'Ecole de cinéma et de télévision Steve Tisch de l'Université de Tel-Aviv sélectionné pour le concours de la Cinéfondation du prestigieux Festival de Cannes. Ce fut le cas l'an dernier de "Ben Mamshich" ("Héritage")  de Yuval Aharoni, et dans le passé des films d'étudiants de Dover Koshashvili, Maya Dreyfus, Haim Tabakman, Hadar Morag et d'autres.