Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


L'Université de Tel-Aviv en route pour l'Oscar à Hollywood ?

De «Valse avec Bachir» d'Ari Folman à Tempête de Sable d'Elite Zexer : à l'occasion de la cérémonie des Oscars de ce soir, voici une rétrospective des films des anciens étudiants de l'Ecole de Cinéma de l'Université de Tel-Aviv qui ont réussi à enlever des prix internationaux et même à être nominés pour l'Oscar ! Gardez l'œil sur cette nouvelle génération de cinéastes israéliens, ils pourraient bien marcher sur le tapis rouge plus tôt qu'on ne le pense…

Oscar HadasCertains ont déjà gagné des prix à l'étranger avant même d'avoir obtenu leur diplôme, et nous comptons sur eux pour ramener un jour à Israël le fameux Oscar du "meilleur film étranger". Lors de la cérémonie des 81e Oscars en 2009, l'ancien étudiant de l'Ecole de Cinéma de l'UTA Ari Folman l'avait presque fait avec son film "Valse avec Bachir", qui avait été nominé. Le film a obtenu de nombreux prix en Israël et  dans le monde, dont un Golden Globe, le César du meilleur film étranger et le prix Ophir du cinéma israélien.

En attendant, faites connaissance avec nos jeunes talents !

Hadas Ayalon - Oscar du meilleur film d'étudiant

Bien qu'Israël n'ai pas encore réussi à décrocher l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, l'Université de Tel-Aviv, a déjà remporté le prestigieux prix. Hadas Ayalon, étudiante de deuxième cycle à l'École de cinéma et de télévision Steve Tisch, est devenu en 2014 la première Israélienne lauréate de l'Oscar du Meilleur film d'étudiants pour son court-métrage "Paris sur l'eau."

Lire l'article en entier

Maya Sarfaty – Oscar du meilleur documentaire d'étudiants

LaplusbelledesfemmesEn 2016, Maya Sarfaty, étudiante de l'Ecole de cinéma Steve Tisch de l'Université de Tel-Aviv, remporte l'oscar du meilleur film d'étudiant à Hollywood dans la catégorie documentaires étrangers pour "La plus belle des femmes", émouvant court-métrage qui rapporte l'histoire véridique de deux sœurs sauvées d'Auschwitz grâce à la liaison amoureuse de l'une d'entre elles avec un officier SS.

Lire l'article en entier

Hadas Ben Arroyo - la génération Y

HadasBenArroyoEn 2016, une étudiante de l'Université de Tel-Aviv, Hadas Ben Arroyo, a remporté le premier prix du plus grand festival de cinéma d'Amérique latine, à "Mar Del Plata", passant devant des réalisateurs chevronnés avec son film de fin d'études  "Les gens qui ne sont pas moi" ! Le film  propose un regard autobiographique sur la vie de la génération des vingt ans à Tel-Aviv.

Lire l'article en entier

Coopération israélo-palestinienne

En 2012, l'Université de Tel Aviv a collaboré avec le projet "Eau", qui a amené des artistes israéliens et palestiniens à créer des films ensemble pour promouvoir la compréhension et la paix. Le projet a produit cinq courts métrages qui ont été sélectionnés ouvrir le Festival du Film de Venise (le deuxième en Europe après le Festival de Cannes).

Lire l'article en entier

Elite Zexer - Tempête de sable

Le film "Tempête de sable" écrit et réalisé par Elite Zexer, ancienne étudiante de l'Ecole de cinéma de l'Université de Tel Aviv, qui raconte l'histoire d'une jeune bédouine déchirée Tempetedesableentre les traditions familiales et son désir de prendre le contrôle de son propre, a remporté le Prix du Jury dans la catégorie long métrage du prestigieux Festival Sundance, le plus important festival de cinéma aux États-Unis. Il a en outre obtenu 6 Ophir de l'Académie israélienne du cinéma, dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur. 

Dans les salles de cinéma en france depuis le 25 janvier.

Lire l'article en entier

Jonathan Peretz - No such street

Le court-métrage de l'étudiant Jonathan Peretz, No such street ("Cette rue n'existe pas") sur les relations entre une jeune fille et un sans-abri qui lui sauve la vie, a été sélectionné pour au festival du film de Montréal au Canada, ainsi que quatre autres films créés par des étudiants de l'Université de Tel Aviv.

D'où viendra le prochain Oscar? Comment Israël peut-elle promouvoir encore une culture cinématographique en plein essor et des films plus réussis que jamais? Un des meilleurs moyens en est certainement le Festival international du film d'étudiants, créé en 1986 par le Département de cinéma de l'Université, et qui se tient tous les ans à Tel-Aviv. En 2015, il a été reconnu comme le plus grand festival étudiant du monde.

Still Waters