Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

Aucun événement

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Une étudiante de l'Ecole de cinéma de l'Université de Tel-Aviv lauréate de l'Oscar du film d'étudiant

"La plus belle des femmes", film de Maya Sarfaty, étudiante de l'Ecole de cinéma Steve Tisch de l'Université de Tel-Aviv, qui rapporte l'histoire véridique de deux sœurs sauvées d'Auschwitz grâce à la liaison amoureuse de l'une d'entre elles avec un officier SS, a gagné l'oscar du meilleur film d'étudiant à Hollywood pour l'année 2016, dans la catégorie "documentaires étrangers". La cérémonie de remise des médailles aura lieu le 22 septembre, mais Maya, seule sélectionnée dans sa catégorie, est d'ores et déjà sûre d'obtenir une médaille d'or.

LaplusbelledesfemmesL'Académie américaine de Cinéma et télévision a annoncé lundi 29 aout la liste des 17 lauréats de la 43e compétition du film d'étudiant. Les gagnants participeront à une semaine d'évènements à Los Angeles qui culminera avec la cérémonie de remise des oscars le 22 septembre au théâtre Samuel Goldwyn de Beverly Hills, au cours de laquelle les médailles d'or d'argent et de bronze seront annoncées et remises dans 7 catégories.

"La plus belle des femmes" est basé sur l'histoire réelle du soldat SS Franz Wunsch, garde à Auschwitz, tombé amoureux d'Helena Citronova, une jeune prisonnière juive de Slovaquie. En contrepartie de son affection et de ses faveurs sexuelles, Wunsch la fit échapper, elle et sa sœur Rosinka, à une mort certaine.

"Helena fut dans les premiers convois pour Auschwitz", raconte Maya Sarfaty. "Au bout d'un an, elle rencontra Franz Wunsch, un officier SS autrichien, et une relation amoureuse s'est tissée en eux. Il l'aida pendant plusieurs années. A cette même époque, sa sœur Rosa qui vivait à Bratislava, fut envoyée à Auschwitz trois jours après avoir donné naissance à son fils. Helena la reconnaît dans la file des prisonniers et se fait aider par Franz qui la sort des chambres à gaz, sans cependant réussir à sauver ses deux enfants".

Après avoir survécu à l'Holocauste, les deux sœurs immigrent en Israël en 1948 et changent leur nom. Helena devient Tzipora Tahori et Rosa, Shoshana Orenstein. "Quelques années plus tard, Tsipora reçoit une lettre de la femme de Franz, lui demandant de venir témoigner au procès menée contre lui à Vienne. Elle y va et témoigne 'de toute la vérité, le bon comme le mauvais' selon ses termes. Franz est acquitté".

Le film, court-métrage de 32 minutes, avait gagné en 2015 le Prix David Perlov de la meilleure création documentaire, alors qu'il était en phase de production.

Les oscars du Film d'étudiant ont été établis en 1972 pour fournir une plateforme aux jeunes cinéastes talentueux dans le monde et leur permettre de se faire connaitre et de présenter leurs travaux.

 

Article lié: Une étudiante en cinéma de l'Université de Tel-Aviv finaliste aux Oscars pour étudiants 2016