Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Deux chercheuses de l'Université de Tel-Aviv dans le classement des 50 femmes les plus influentes d'Israël de Forbes

Les Prof. Daphna Joel de l'École de psychologie et de l'Ecole des neurosciences de l'Université de Tel-Aviv et Michal Feldman de l'Ecole d'informatique, sont dans la liste des 50 femmes les plus influentes d'Israël pour 2016 publiée hier par Forbes. Le magazine consacre même sa couverture au Prof Joel et à son étude démontrant qu'il n'existe pas de différence entre le cerveau féminin et masculin, qui a eu des échos dans le monde entier.

ForbesLe Prof. Dapha Joel, 49 ans, à la 19e place de la liste, a brisé l'an dernier une croyance largement répandue dans le monde depuis des décennies selon laquelle les différences de caractère entre les hommes et les femmes auraient leur origine dans deux types différents de cerveau, l'un féminin l'autre masculin. Examinant des bases de données rassemblant des examens IRM de plus de 1400 cerveaux humains, elle a établi que même si l'on trouve des disparités entre le cerveau des femmes et celui des hommes, cela ne signifie pas qu'ils ont un cerveau différent comme ils ont des organes sexuels différents, mais que le cerveau de chaque individu présente en fait  une mosaïque de caractéristiques dites "masculines" et "féminines".

Le Prof. Michal Feldman (40 ans) dirige le groupe de recherche sur la théorie algorithmique des jeux de l'École des sciences informatiques de l'Université de Tel-Aviv, et est également chercheuse au laboratoire de recherche de Microsoft en Israël. Ses travaux, consacrés au commerce sur Internet, ont montré qu'il était possible d'y créer un équilibre entre les forces de l'offre et de la demande, menant à une "utilité sociale quasi-maximale", et qu'un marché caractérisé par des prix quasi-optimaux fournissait à la fois une réponse complète aux besoins de tous les acheteurs et une arène permettant à tous les vendeurs d'écouler leurs produits dans leur intégralité. Elle a en outre développé un algorithme capable de  calculer dynamiquement les prix qui amèneront le marché à une situation de bien-être social quasi optimal, sans aucune ingérence extérieure.

michal feldman"Nous traitons d'un domaine né il y a une dizaine d'années, qui a surgi après l'entrée de l'Internet dans nos vies vers le début du troisième millénaire", explique-t-elle. "C'est en fait une interface entre plusieurs disciplines, principalement l'informatique et l'économie, qui, jusqu'à l'arrivée de l'Internet, étaient deux domaines totalement distincts. Tout à coup, il est devenu nécessaire de les connecter entre eux".

Ses recherches centrées sur un domaine  qui affecte des marchés d'un énorme volume annuel, sont citées dans des milliers d'articles scientifiques dans le monde.

Les autres universitaires de la liste sont le Prof. Rivka Carmi, Présidente de l'Université Ben Gourion et  le Prof. Malka Scheps, de l'Université Bar Ilan.