Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Wikids, l’encyclopédie numérisée pour les enfants du 21e siècle

WikidsWiki-Kids, une société co-fondée par Yoav Meyrav du Département de philosophie de l'Université de Tel-Aviv, consacrée au développement de nouveaux moyens d’apport des connaissances aux jeunes enfants, vient de lancer Wikids, l’encyclopédie numérisée pour les enfants du 21e siècle.

 

s200 yoav.meyravWikids combine des entrées écrites concises présentées du point de vue de l’enfant, avec des images et des sons. Il est composé de deux applications, contenant chacune 120 entrées réparties en  cinq catégories : Wikids Animaux, Nature, Pays, Monuments et Alimentation et Wikids Espace, Corps humain, Instruments de musique, Professions et Transports. Chaque entrée comprend 80 mots, ou 30 secondes racontées : « juste assez pour expliquer à un enfant un sujet d’intérêt spécifique sans mettre sa patience à l’épreuve » explique Inbal Miron-Bershteyn, co-fondatrice de la société, mère de trois enfants et passionnée par la gestion et l’expérience utilisateur des produits pour enfants.  

Inbal Miron«En tant que mère de trois enfants curieux qui posent constamment des questions sur tout, j’ai cherché à mettre au point une application qui satisfasse vraiment leur soif de connaissance, sans se concentrer uniquement sur l'acquisition de compétences de base telles que l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul. Wikids propose un contenu amusant et enrichissant sur une gamme de sujets passionnants. Notre plus grande récompense est de voir le visage des enfants s’illuminer à chaque nouvelle découverte ; imaginez la réaction de vos enfants quand ils apprennent que les sauterelles entendent par le ventre! »

Découverte indépendante, usage sécurisé

Wikids screen480x480

Wikids est conçu pour permettre aux enfants de découvrir les connaissances de manière indépendante. Les applications présentent les connaissances en contexte, sous forme d’entrées corrélées permettant à l’enfant d'explorer librement des sujets différents. Elles ont été certifiées par le Kidsafe Seal Program, et de l’association Momswithapps qui assure l’usage sécurisé des produits Internet destiné aux enfants, et ne contiennent pas de publicités.

Wikids convient aux enfants capables de reconnaitre des lettres ou qui commencent tout juste à apprendre à lire, « mais nous avons découvert que les enfants plus âgés l’aime tout autant ! » dit Inbal, qui ajoute : « nos applications traitent les enfants en  petites personnes intelligentes, réceptives et conscientes »

La société Wiki-Kids travaille en collaboration avec des psychologues et des experts en alphabétisation. Yoav Meyrav est père de deux enfants, et a fait partie de l'équipe de l’Encyclopédie hébraïque.

Les applications Wikids sont disponibles en téléchargement sur l'Apple App Store. Elles sont pour le moment en anglais, mais la société travaille à leur développement dans d’autres langues.wikids-app 1

Une application créée par une ancienne chercheuse de l’UTA pour stopper l’insomnie

Une start-up fondée par une ancienne chercheuse de l’Université de Tel-Aviv a mis au point une application ayant pour but l’amélioration du sommeil par l’emploi d’une thérapie comportementale, sur la base de données recueillies et analysées par un Iphone.

SleeprateLe Dr. Anda Baharav, ancienne chercheuse du Département de physique médicale de l’Université de Tel-Aviv a étudié pendant des années le lien entre la fréquence cardiaque et le sommeil. Ses analyses mathématiques sophistiquées sont devenues le noyau de la technologie de SleepRate, application qui détermine les habitudes de sommeil du patient et recommande des actions spécifiques à adopter, en fonction d’un modèle comportemental mis au point après des années d'études et d’observations en laboratoires de sommeil.

La privation de sommeil a des effets sur la qualité de la vie et la productivité de ceux qui en souffrent, causant l'endormissement involontaire pendant la journée, la somnolence pendant la conduite, et des difficultés à accomplir des tâches quotidiennes. De plus, selon l’agence gouvernementaleaméricainepour la protection de lasanté et de lasécuritépublique, les personnes souffrant d'une insuffisance de sommeil ont plus de risques de souffrir de maladies chroniques comme l'hypertension, le diabète, la dépression et l'obésité, voire même de cancers et d'une mortalité accrue.

Votre sommeil évalué chaque matin sur votre Iphone

Anda Baharav

Selon le Dr. Anda Baharav, le problème est d’origine psycho-physiologique, 70 pour cent des personnes concernées souffrant d’un syndrome de retard de la phase du sommeil. Pour elle, la prise de somnifères ou de sédatifs, solutions généralement adoptées, créée un problème de dépendance, et ne résout pas le problème sous-jacent.

Le système mis à point par SleepRate est basé sur des recherches menées à l'Université de Tel-Aviv et à l’Université de Stanford, qui examinent le lien entre le sommeil, les battements cardiaques et la respiration. Utilisant un moniteur de fréquence cardiaque, et les capteurs d'un iPhone (une version Android est en chemin), SleepRate génère des données qui analysent la variabilité du rythme cardiaque du dormeur. De plus, utilisant le microphone du téléphone, le système détecte les bruits de l’environnement et les met en corrélation avec les modèles de sommeil, identifiant s’ils causent ou non des interruptions du repos. Chaque matin, un rapport détaillé est généré par l’application, y compris le temps de sommeil total, les phases de sommeil, le nombre et la durée des réveils et beaucoup d’autres éléments, sous forme de données numériques, de cartes et de graphiques.

Un programme personnalisé

A partir de ces données, SleepRate créé un programme personnalisé d’amélioration du sommeil, basé sur une thérapie comportementale du nom de CBT-I (Cognitive Behavioral Therapy for Insomnia), pour corriger les habitudes de sommeil du patient en appliquant des principes simples, ayant pour but de synchroniser le rythme biologique veille-sommeil, réduire l’anxiété et le stress avant le coucher, et reconnecter le lit avec le sommeil. Il peut s’agir par exemple de stabiliser l’heure du réveil et l’heure du coucher, ou de créer une zone-tampon entre la journée de travail et l’heure du coucher etc…  En appliquant ces habitudes, l’insomniaque doit réapprendre à dormir en 4 à 8 semaines

SleepRate 1L’application est disponible gratuitement, mais le système complet avec le moniteur coûte 99 $. « Beaucoup voient dans le sommeil un luxe dans le monde trépidant  et super-connecté d'aujourd'hui » conclue Uli Gal-Oz, PDG de SleepRate « cependant, la science prouve le contraire. En fait, les gens peuvent vivre plus longtemps sans nourriture que sans sommeil! La solution de SleepRate a été conçu pour aider des millions de personnes souffrant de troubles du sommeil, à reprendre le contrôle de leurs nuits, sans pilule ni effets secondaires ».

http://www.connec-sion.com/SleepRate-Une-application-israelienne-pour-stopper-l-insomnie_a1214.html

Cet article a été publié sur http://www.connec-sion.com/ sous le titre : « SleepRate : une application israélienne pour stopper l’insomnie » le 2.12.2014

 

Une start-up cofondée par un chercheur de l’Université de Tel-Aviv détecte les cyber-attaques par les mathématiques

Une Start-up co-fondée par le professeur Amir Averbuch de l'Université de Tel-Aviv a mis au point une technologie de sécurité permettant de détecter l’amorçage des cyber-attaques sur les systèmes d’infrastructure critiques dans le domaine de l’énergie et des services financiers.

ThetaRayAppliquant près d'une décennie de recherches le Prof. Amir Averbuch de l'Université de Tel-Aviv, en collaboration avec le Prof. Roland Coifman de l’Université américaine Yale, a fondé une startup nommée ThetaRay, basée près de Tel-Aviv, pour développer une technologie serveur capable de détecter les logiciels malveillants furtifs ciblant les systèmes industriels ou financiers, permettant leur fermeture préventive avant que les dommages ne se produisent.

 

ThetaRay utilise des algorithmes qui analysent des centaines de paramètres, comparant les données opérationnelles des systèmes avec celles du trafic sur le réseau et les paramètres de sécurité, afin de repérer les anomalies de fonctionnement sur le champ. Le système ne peut pas bloquer l'attaque, mais il peut en détecter l'amorçage, laissant à l'utilisateur le choix de décider d’arrêter le système ou non.

Selon Mark Gazit, CEO de ThetaRay les fournisseurs de cybersécurité ont renoncé à protéger les passerelles informatiques au moyen de pare-feu et se concentrent aujourd’hui sur la détection et la prévention des attaques avant qu'elles ne pénètrent les organisations. « Les pare-feu ne peuvent plus protéger les systèmes. Aujourd’hui un nouveau paradigme de sécurité est nécessaire. Nos algorithmes permettent d’analyser en temps réel tout type de données et de détecter les menaces potentielles».

 

 Un taux de détection très élevé, un niveau de fausses alarmes extrêmement faible

Selon lui, les technologies de détection proposées par la plupart des entreprises souffrent de «fatigue » en raison de la production de nombreuses fausses alertes. Pour éviter celles-ci, elles se fondent sur des règles d’analyse qui laissent des « trous » à travers lesquels les attaques se faufilent. "Notre système étant purement mathématique, nous obtenons un taux de détection très élevé, et un niveau de fausses alarmes extrêmement faible", affirme Gazit, précisant que le logiciel de ThetaRay possède un taux de faux résultats positifs 100 fois plus faible que celui des autres solutions de sécurité.

La startup a été soutenue à ses débuts l’an dernier par la société de capital-risque Jerusalem Venture Partners. Elle a depuis reçu l'appui financier de la General Electric, qui utilise sa technologie pour protéger des infrastructures critiques comme les centrales électriques. La plus grande banque d’Israël, la banque Hapoalim, l’applique également pour détecter les anomalies des comptes bancaires. GE et ThetaRay ont participé en juillet à un tour  de financement dans lequel la startup a levé 10 millions de dollars.

Outre Général Electric et la banque Hapoalim, ThetaRay travaille également avec le groupe Citi et est en pourparlers avec la Wells Fargo et Morgan Stanley. Son CEO a de grandes ambitions : «Nous prévoyons une croissance de 100% par an pendant les premières années », a-t-il déclaré, ajoutant que ThetaRay visait sans aucun doute le milliard de dollars.

 

http://www.connec-sion.com/Detecter-les-cyber-attaques-par-les-mathematiques_a1211.html

Cet article a été publié sur http://www.connec-sion.com/ le 25.11.2014 sous le titre : « Détecter les cyber-attaques par les mathématiques ».

L’Université de Tel-Aviv lance un accélérateur pour les start-up spécialisées dans les substituts du pétrole

L'Institut national de la recherche pour l’innovation dans les transports de l'Université de Tel-Aviv va lancer en décembre un programme d'accélération de start-up dont le but est  d'encourager l’innovation dans le domaine des transports intelligents et des carburants alternatifs.

Porter 580 0Le programme, mis en œuvre en coopération avec EcoMotion, communauté mondiale d’entrepreneurs dans l'industrie du transport intelligent basée en Israël, bénéficiera d’un budget d'un million de shekels par an.

L'Institut national de la recherche pour l’innovation dans les transports est un centre multidisciplinaire, établi en août dernier à l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec l'Administration des carburants de remplacement du bureau du Premier ministre, dans le cadre des efforts du gouvernement israélien pour diminuer la dépendance mondiale par rapport au pétrole. Il fonctionne sous l'égide conjointe de l'École Porter d’études environnementales et de la Faculté d’ingénierie de l’UTA.

 

Le bâtiment le plus écologique d’Israël  

L’incubateur sera situé dans le nouveau bâtiment de haute qualité environnementale de l’Institut Porter, inauguré en juin dernier sur le campus de l’Université, considéré comme l’édifice le plus « vert » d’Israël. Son programme, d’une durée de quatre mois,  sera destiné à cinq start-up en parallèle. Chaque équipe entrepreneuriale recevra un soutien financier de 100 000 shekels, et bénéficiera du soutien technique d’investisseurs locaux, d’universitaires, des autorités locales et d’entreprises expérimentées aussi bien locales qu’internationales, qui les aideront à développer leurs idées. Le but final est de guider les jeunes entrepreneurs dans les premières étapes de leurs activités et de les aider à acquérir des outils et des partenariats en vue de la réalisation de leurs premiers investissements dès la fin du programme.

EcoBuilding 5 1« Cet accélérateur de start-up a pour but de donner aux jeunes entrepreneurs du domaine des transports un soutien financier leur permettant de consacrer tout leur temps pour réaliser leur rêve », a déclaré le professeur Dan Rabinowitz, directeur de l'Ecole Porter et de l'Institut  de l'innovation dans les transports. « Les quatre à six mois passés dans l’incubateur leur permettront de développer les aspects à la fois techniques et commerciaux de leur produit et de la société au moyen de laquelle ils compte le lancer. Du point de vue de l'université, il s’agit d’une expérience exceptionnelle  permettant d’intégrer le monde universitaire et celui du High Tech au plus haut niveau. La coopération entre l’Administration des Carburants de remplacement et la communauté d’affaires EcoMotion, qui s’occupera concrètement du développement commercial des start-up choisies est une formule originale et novatrice. L’Insititut Porter est fier de participer à cette initiative ».

La création de l’incubateur fait partie intégrante de la vision du gouvernement israélien au centre de laquelle se trouve le programme national des carburants de substitution, sous la direction d’Eyal Rosner, ayant pour but de développer des technologies permettant de restreindre l’emploi mondial du pétrole pour les transports, de renforcer les industries de pointe dans ce domaine et de faire de l’Etat d’Israël un leader mondial dans la guerre contre la dépendance par rapport au pétrole.

 

Restreindre la dépendance mondiale par rapport au pétrole 

« L’Etat d’Israël s’est fixé pour but de devenir une plaque tournante de l'innovation pour l'industrie des combustibles de substitution » a déclaré Eyal Rosner, directeur de l'Administration des carburants de remplacement auprès du bureau du premier ministre. « La mise en place de l'accélérateur est une étape supplémentaire dans la construction de la capacité d'Israël à devenir un leader mondial dans les domaines de l'innovation et des solutions de transport présentant des alternatives au pétrole».

Selon Boaz Mamo, directeur d’EcoMotion, «L'accélérateur est conçu pour tenter de pallier l'absence d'infrastructures d'appui à la réalisation d’idées innovantes dans le domaine du transport intelligent, et constitue un prolongement direct des activités de la communauté. Nous sommes couramment témoin de l’écart existant entre une idée brillante et la capacité de la traduire en un produit ou un service commercialisable. Le manque d’infrastructure de soutien à l’innovation, de compréhension profonde des besoins du marché et de facilité d’accès aux sources de financement nuit gravement à la capacité d’optimiser et de mettre en œuvre les initiatives innovantes. Je n’ai aucun doute que la mise en place de cette infrastructure, qui desservira environ 10 entrepreneurs par an plus plusieurs dizaines de projets dans un cadre virtuel, était  indispensable, et nous aidera à réaliser et à renforcer les idées, tout en attirant de nouveaux entrepreneurs dans le domaine ».

Le programme est destiné aux entrepreneurs dont le projet présente un potentiel d’influence globale, et qui n’ont pas encore de sources de financement, ou n’ont pas encore recruté plus d’un demi million de shekels. L’idée de base doit également présenter un potentiel concret de financement futur. De plus au moins un des initiateurs du projet doit s’engager à y consacrer la majorité de son temps. 

L’université de Tel-Aviv à la neuvième place dans le monde pour la création de start-up

L'Université de Tel-Aviv a été classée parmi les dix premières universités du monde pour son nombre de diplômés devenus entrepreneurs.

top10uni 1Les diplômés de l'Université de Tel-Aviv continuent de grimper dans les classements internationaux dans le domaine de l'entrepreneuriat. Une liste publiée le 28 aout par l’institut de recherche Pitchbook Data place l’Université de Tel-Aviv à la neuvième place des 50 plus grandes universités dans le monde pour le nombre de diplômés devenus entrepreneurs. Depuis 2009 les diplômés de premier cycle de l’UTA ont créé 141 entreprises, qui ont levé 1,25 milliards de dollars.

A la tête du classement se trouve l’Université de Stanford, suivie par Berkeley et le MIT, dont les diplômés ont créé plus de 250 entreprises. L’université de Tel-Aviv a dépassé plusieurs grandes institutions universitaires américaines comme Yale, Princeton, l'Université du Texas et UCLA […]

Lire la suite sur : http://siliconwadi.fr/15186/luniversite-de-tel-aviv-a-la-9eme-place-mondiale-pour-la-creation-de-start-up. Cet article a été publié sur http://siliconwadi.fr/ le 1.09.2014 sous le titre : « L’Université de Tel-Aviv à la 9e place mondiale pour la création de start-up »