Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


La révolution humaniste de l'Université de Tel-Aviv dans l'enseignement des sciences : la nouvelle génération du High Tech connaitra Aristote

La Faculté d'Ingénierie de l’Université de Tel-Aviv va lancer au deuxième semestre 2019 un nouveau programme exclusif de premier cycle qui permettra l'obtention d'un double diplôme alliant Sciences exactes et Sciences humaines et sociales. Le programme, qui a bénéficié du soutien du Conseil pour l'Education supérieure et de l'appui du ministre de l'Éducation, vise à mieux intégrer les étudiants ingénieurs dans le monde du High Tech et à attirer de plus en plus de jeunes vers les professions scientifiques.

etudiants en biblioLe programme, destiné aux nouveaux étudiants de premier cycle inscrits en parallèle dans deux départements (cursus double), sera également ouvert aux détenteurs d'un diplôme de premier cycle et prendra alors la forme d'un post-diplôme. Il sera lancé en mars 2019 sous le nom de "Sciences du High Tech".

Le cursus proposera une solide formation en mathématiques, informatique et systèmes d’information, et se terminera par un stage professionnel dans l’une des grandes entreprises de l’économie israélienne. Parmi les cours et les thèmes enseignés: la science des données (Data Science), l'intelligence artificielle, l'apprentissage automatique, le cryptage et la sécurité de l'information.

Un changement conceptuel 

Le cursus permettre de combiner des études d’ingénierie avec n’importe quelle autre discipline, y compris des programmes de sciences sociales et de sciences humaines. Par exemple, un étudiant pourra étudier les Sciences du High Tech en parallèle avec l’économie, la biologie, la gestion, la philosophie ou même les études d’Asie de l’Est. Les titulaires d'une licence dans les domaines des sciences sociales et humaines pourront suivre le programme de Sciences du High Tech comme post-diplôme.

GilmanLe programme a été approuvé et soutenu par le Conseil de l'enseignement supérieur, et plébiscité par les responsables de l'industrie de la haute technologie, connaissant la valeur des diplômés qui ont associé les études technologiques à d'autres disciplines telles que les sciences humaines et sociales. Evoquant ce programme exclusif, le ministre de l'Education, Naftali Bennett, a affirmé qu'il était porteur d'un " message important et a pour but d'attirer de plus en plus d'étudiants vers les professions scientifiques. L'État d'Israël doit développer le nombre de jeunes talents qui choisissent de se lancer dans le monde de la haute technologie s'il veut maintenir sa position de tête dans les domaines liés à l'innovation et à la créativité et continuer de générer des percées technologiques qui changent la réalité".

Le Prof. Joseph Klafter, président de l'Université, a indiqué que le nouveau programme s'inscrivait dans la tendance mondiale actuelle qui confère une valeur particulière à la combinaison de la technologie, des sciences sociales et des sciences humaines: "Fin 2017, Google a publié une étude sur le succès de son recrutement. Ses dirigeants ont été stupéfaits de découvrir que les sept caractéristiques clés qui prédisaient le succès chez Google étaient toutes des 'compétences générales', notamment une bonne capacité de communication, une pensée critique, l'aptitude à résoudre les problèmes, l'empathie envers les autres et la disposition à associer entre elles des idées complexes. Suite aux conclusions de l'étude, les pratiques de recrutement dans l'entreprise ont été modifiées, et aujourd'hui Google recherche aussi des diplômés en sciences humaines et dans les domaines artistiques".

"L'Université de Tel-Aviv est en train de réaliser un changement conceptuel", a déclaré le Prof. Yaron Oz, recteur de l'Université. "Contrairement à l'idée reçue selon laquelle la voie vers la haute technologie passe uniquement par des études en informatique ou en ingénierie, la nouvelle génération du High Tech maitrisera la théorie aristotélicienne et comprendra le chinois."