Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Deux professeurs de l'Université de Tel-Aviv élus à l'Académie des Sciences d'Israël

Le Prof. Eyal Benvenisti de la Faculté de Droit de l'Université de Tel-Aviv et le Prof. Andrew Plaks de la Faculté des Sciences Humaines font partie des six nouveaux membres élus cette année à l'Académie nationale des Sciences, principal organe de la communauté scientifique d'Israël. Leur admission, qui s'est déroulée comme chaque année lors d'une cérémonie festive le huitième et dernier soir de Hanoukka, fête des lumières, porte le nombre des membres de l'Académie à 125.  

.

eyal benvenistiweExpert en droit international, constitutionnel et administratif, le Prof. Eyal Benvenisti détient la Chaire Janowitz d'Etudes des Droits de l'Homme de l'Université de Tel-Aviv de même que la Chaire de droit international de l'Université de Cambridge.

Après avoir fait sa licence à l'Université hébraïque de Jérusalem, il a réalisé sa maitrise et son doctorat à l'Université de Yale et enseigné pendant dix ans à l'Université hébraïque avant de rejoindre le personnel enseignant de la Faculté de droit de l'Université de Tel-Aviv en 2002. Il  a également donné des cours dans plusieurs universités américaines, comme Harvard, Yale, Colombia, les Universités du Michigan et de Pennsylvanie, ainsi qu'à à l'Université de Toronto et à celle de Hambourg. Il fait depuis 2003 partie du personnel enseignant mondial de l'Ecole de Droit de l'Université de New-York.

Rédacteur en chef du British Yearbook of International Law et membre du comité de rédaction de l'American Journal of International Law, il est lauréat de nombreux prix, entre autres le Prix Zeltner du jeune chercheur, le Prix Landau pour la science et la recherche, le Prix Alexander von Humboldt, le prix Heshin pour l'excellence académique dans la recherche et le Prix Kadar de l'Université de Tel-Aviv pour la recherche de pointe. Il est membre de l'Institut de droit international.

Le Prof. Andrew Plaks, du Département des Etudes est-asiatiques de l'Université de Tel-Aviv, est l'un des plus grands érudits sur la Chine et d'Extrême-Orient de notre génération, et un expert de renommée mondiale en littérature classique chinoise.

andrew plaksAyant passé une longue période à l'Université de Tokyo et à l'Université nationale de Taiwan, où il a acquis la maîtrise des différents niveaux de langues chinoises et japonaises, il a écrit sa thèse de doctorat au Département de Littérature Comparée de l'Université de Princeton, sur le grand chef-d'œuvre de la littérature chinoise Le rêve dans le pavillon rouge à la lumière de la théorie littéraire et des textes occidentaux du Moyen-Age et de la Renaissance. Il a enseigné à Princeton pendant plus de 34 ans dans les départements d'Asie orientale et de Littérature comparée,  a été professeur invité dans de nombreuses universités aux États-Unis, en Europe et en Extrême-Orient et enseigne également depuis 1994 à l'Université hébraïque de Jérusalem.

Ses publications les plus importantes en anglais, hébreu et chinois incluent son livre Les quatre chefs-d'œuvre du roman chinois pendant la période Ming, des recueils exhaustifs de commentaires de textes chinois à travers les âges et des traductions de deux des quatre livres canoniques de la tradition confucéenne. Il est actuellement en train de terminer la traduction hébraïque de l'œuvre monumentale Le rêve dans le pavillon rouge.

La Présidente de l'Académie des Sciences d'Israël, le Prof. Nili Cohen, ancien membre de la Faculté de Droit de l'Université de Tel-Aviv, a félicité les nouveaux membres et déclaré qu'ils viendront renforcer les rangs de l'Académie et l'aideront à atteindre ses objectifs et à développer l'activité scientifique en Israël dans les années à venir.

L'Académie nationale israélienne des Sciences et Sciences humaines est le principal organe de la communauté scientifique israélienne. Elle a été établie par une loi en 1961 dans le but de réunir les meilleurs scientifiques d'Israël, de soutenir et de promouvoir l'activité scientifique du pays, et de conseiller les gouvernements israéliens en matière de recherche et de planification scientifique d'importance nationale. Ses membres sont élus à vie.

Les autres membres élus cette année à l'Académie sont les Prof. Yonina Eldar du Département de génie électrique du Technion, Roni Ellenblum, du Département de géographie de l'Université hébraïque, Zelig Eshhar, spécialiste d'immunologie à l'Institut Weizmann et Yaakov Kaduri, du Département d'études juives de l'Université Bar-Ilan.