Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


Le laboratoire d’innovation du groupe Renault-Nissan à l’Université de Tel-Aviv fête ses un an

Le constructeur automobile français Renault a inauguré l’an dernier un laboratoire d’innovation en collaboration avec le Centre pour l'innovation dans les transports de l'Université de Tel-Aviv, l'Administration israélienne des carburants alternatifs et Carasso Motors (importateur Renault en Israël)  dans le but de promouvoir le véhicule électrique et de favoriser la créativité autour de la mobilité de demain. C’est le deuxième Open Innovation Lab du groupe Renault en dehors de la France, après celui de la Silicon Valley.

Renault 580Inauguré en juin 2016 à l’Ecole Porter d’Etudes environnementales de l’Université de Tel-Aviv, l’Open Innovation Lab a pour but de localiser l'activité des startups israéliennes et des sociétés qui travaillent dans le domaine du transport intelligent et d’œuvrer sur les thématiques du véhicule électrique, de l’après-vente et de la cyber sécurité.

Au cours de l’année écoulée, le Lab a publié un appel d’offre aux chefs d’entreprises israéliens et aux startups qui souhaitent tester leurs technologies sur les véhicules électriques Renault. Les propositions reçues sont examinées par un jury composé de représentants de tous les partenaires. Les véhicules utilisés sont les modèles Zoe et Twizy de Renault.

La création des Open Innovation Labs fait partie de la stratégie d’innovation de l’Alliance Renault-Nissan  : selon le constructeur, ils permettent de cultiver des opportunités d’innovations en se basant sur un écosystème ouvert (startups, universités, investisseurs) et une économie locale (collectivités,  associations, clients, marché). Ces labs rassemblent en un même lieu les trois piliers de l’open innovation : la socialisation des connaissances (évènements, conférences, ThinkTank, meetups), la créativité et les méthodes de conceptions innovantes (design thinking, Fablab) et les leviers de la nouvelle économie (Accélération de start-ups, mode collaboratif et ouvert ainsi que plateformes).

Le premier Open Innovation Lab de Renault avait été ouvert en 2011 dans la Silicon Valley, aux Etats Unis, comme ouverture vers le principal ecosystème de startups mondial et les universités américaines de Stanford et de Berkeley. Il contribue à l’effort de recherche du groupe de l’Alliance pour la conduite autonome, notamment le développement de l’Intelligence Artificielle, et développe des services connectés innovants et des nouvelles approches de mobilité en collaborant avec les startups de la Silicon Valley.