Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


L’Université de Tel-Aviv créé un Fonds de bourses pour les soldats isolés démobilisés au nom du soldat Sean Carmeli, tombé pendant la guerre de Gaza

L’Université de Tel-Aviv, en coopération avec la famille Carmeli, met en place un fonds de bourses destinés aux soldats isolés démobilisés désirant faire leurs études à l’Université, au nom de Sean Carmeli, soldat isolé tombé pendant la guerre de Gaza en juillet 2014. Les bourses, d'un montant de 16 000 shekels chacune, seront attribués cette année à 13 soldats isolés démobilisés venant des États-Unis, de Russie, d'Argentine, de France et du Mexique. Le Fonds, premier du genre, financé par des dons et par l'aide de l'Université, a réussi à recruter jusqu'ici plus d'un million de shekels.

sean carmeli 580Parmi les bénéficiaires de la bourse Joshua August, soldat isolé démobilisé immigré des États-Unis, qui a servi dans le même bataillon que Sean, au sein du Régiment 13 de la Brigade Golani. «Ce fonds, au nom d'un ami cher, a été créé juste lorsque que j'avais besoin d'une aide financière au début de mes études. La bourse me permettra de me concentrer sur mes études, bien  que ma famille ne se trouve pas dans le pays, plutôt que de me soucier de la manière de payer mon loyer » a-t-il écrit dans sa lettre de remerciement.

Le fonds a été créé en collaboration avec l'École des sciences politiques, d'administration et de relations internationales de l’Université, sous la conduite de son directeur, le Prof. Yossi Shain et à l'initiative de Justin Jalil, directeur du développement international de l'Ecole. Jalil, qui a immigré en Israël en provenance des États-Unis, a également servi avec Sean Carmeli comme soldat isolé: «Cette initiative est la réalisation la plus importante de ma vie » a-t-il déclaré, « faire partie de son héritage me remplit d'un grand sentiment de fierté».

Sont considérés comme soldats isolés dans l’armée israélienne ceux dont les parents vivent à l’étranger (comme les nouveaux immigrants venus sans leur famille), les orphelins, et les soldats n’ayant plus de contact avec leur famille. On estime à près de 6000 les soldats isolés servant dans Tsahal.

 

Sur la photo: le sergent-chef Sean Carmeli