Slide background
Slide background
Slide background

nov1

A LA UNE

Les dernières nouvelles de l'Université de Tel-Aviv


events

EVENEMENTS

video

VIDEOS

vid1

semel uni2

SOUTENIR L’UNIVERSITÉ

Soutenez la recherche et les étudiants


L’Université de Tel-Aviv parmi les premières en Europe pour le nombre de bourses « Jeunes chercheurs » de l’ERC

Le Conseil européen de la Recherche (ERC) a publié en fin de semaine dernière les lauréats de ses prestigieuses bourses de recherche attribuées à de jeunes chercheurs pour l’année 2015 dans le cadre du programme Horizons 2020. Parmi les 291 bourses allouées, 24 ont été accordées à de jeunes chercheurs israéliens dont 8 de l’Université de Tel-Aviv. L’Université hébraïque suit avec 5 bourses, l’institut Weizman et le Technion ont  obtenus chacun 4 bourses et les universités de Haïfa, de Bar-Ilan et Ben-Gourion une chacune.

Les-chercheurs-israéliens-plébiscités-par-le-Conseil-européen-de-la-recherche 1Le Programme Horizon 2020 du Conseil européen de la Recherche (ERC), organe de l’Union européenne pour la recherche et le développement, est le plus grand programme de coopération scientifique et industrielle dans le monde. Ses bourses peuvent atteindre jusqu’à 1,5 millions d’euros par projet. Israël y participe par l’intermédiaire de la Direction pour la Recherche et le développement Israël-Europe (ISERD), conjointe aux ministères de l’Economie, de la Science, des Finances et des Affaires étrangères, et au comité de la Planification et du Budget du Conseil de l’éducation supérieure.

Les bourses pour jeunes chercheurs (jusqu’à 7 ans après le post-doctorat) sont accordées sur des critères d’excellence et pour des projets novateurs, à des candidats venant de toutes les universités d’Europe. Le taux de réussite est d’environ 10% : cette année, 291 projets choisis sur 2920 dossiers déposés. En nombre absolu, Israël arrive à la 5e place sur 23 pays. A la première place on trouve l’Angleterre et l’Allemagne, avec respectivement 48 et 47 bourses.

4 femmes se trouvent parmi les 24 lauréats israéliens. 20 candidats proviennent des domaines de la Physique, de l’Ingénierie et des Sciences de la vie, et deux des Sciences humaines et sociales.

Notons que dans le classement selon le pays d’origine Israël parvient à la 3e place, à égalité avec la France, alors que l’Angleterre, par exemple, tombe à la sixième place. Ceci s’explique par le fait que le classement par pays prend en compte la mobilité des chercheurs qui se trouvent actuellement à l’extérieur de leur pays d’origine. Cette année, tous les candidats israéliens ayant obtenu une bourse de l’ERC sont basés en Israël.

Les lauréats de l’Université de Tel-Aviv sont : Shira Dvir-Gvirsman (Sciences sociales ), Assaf Nachmias (Mathématiques), Moshé Parnas (sciences de la vie), Ron Peled (Physique), Nathan Shaked (Ingénierie), Eran, shack (Sciences de la vie), Roy Weinstain (Sciences de la vie) et Yossi Yovel (Zoologie).